Filinfo

Marocains du monde

Benatia songe sérieusement à quitter Turin

© Copyright : DR
Medhi Benatia pourrait quitter la Juventus de Turin dès janvier. Le joueur supporte difficilement son statut de remplaçant et songe à un départ. Il ne manque pas de prétendants.
A
A

Barré par la concurrence et l’intouchable paire Bonucci-Chiellini, Medhi Benatia en a-t-il en marre de son rôle de doublure à la Juventus de Turin? Le Marocain n’a joué que 5 matchs toutes compétitions confondues sur les 14 que la Vieille dame a disputé.

Le retour de Leonardo Bonucci, qui a passé une saison au Milan AC, a considérablement amoindri le temps de jeu de Benatia. "Si on a besoin de moi en Ligue des champions, je serai prêt. Mais il m’est difficile de bien jouer avec un match de temps en temps. L'année passée, j'ai bien joué, car j'avais plus de continuité", a expliqué le défenseur central dans un entretien à La Stampa.

Lire aussi: Benatia dans le viseur d’un grand club italien

"Malheureusement, maintenant, je n'ai pas de continuité et cela fait partie de mon travail. Je travaille toujours pour être prêt, mais cette situation n'est pas agréable. Je suis disponible pour l'équipe et tant que je serais là, je ferai de mon mieux. Mais j'ai 31 ans et je dois essayer de jouer le plus possible. Voyons ce qui se passera en janvier", a ajouté Benatia qui ouvre donc la porte à un départ au prochain mercato.

L’ancien de Bayern Munich et de la Roma devrait facilement trouver un point de chute lui qui a été approché par le Milan AC et qui est dans la short-list du FC Barcelone. Un départ lui serait bénéfique et le ramènerait de manière pérenne vers les Lions de l'Atlas.

Lire aussi: Le Barça, fan de Benatia
 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous