Filinfo

Marocains du monde

LDC. Ahly: Walid Azaro aura sa dernière chance face à l'ESS

Walid Azaro (Al Ahly SC) © Copyright : DR
Walid Azaro fait encore l'objet de critiques chez les supporters d'Al Ahly. Ces derniers le blâment à cause de ses occasions ratées devant les cages adverses, mais le coach Houssam Badri lui fait toujours confiance et veut lui donner une dernière chance contre l'Etoile Sportive du Sahel.
A
A

Walid Azaro n'a désormais plus le choix, il devra confirmer ses capacités face à l'Etoile Sportive du Sahel qui se déplace chez Al Ahly dimanche prochain, pour le compte de la demi-finale de la Ligue des Champions.

L'international marocain est très critiqué en Egypte. Journalistes et supporters ne cessent de le blâmer suite à ses nombreux ratés lors des matchs d'Al Ahly. Certains  demandent, même; à la direction de résilier son contrat.

Arrivé en juin dernier au club cairote, Azaro ne répond toujours pas aux attentes de ses dirigeants, mais l'entraîneur Houssam Badri a confiance en lui et le défend dans toutes ses sorties médiatiques. Le Lion de l'Atlas devra donc être à la hauteur contre la formation tunisienne, dimanche prochain.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Walid Azaro
Marocains du monde Walid Azaro

Walid Azaro quitte Al Ahly, qui exige 6 millions de dollars

Marocains du monde Walid Azaro
Marocains du monde Walid Azaro

Blessure ou fugue? La vérité sur Walid Azaro

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Un club de Premier League veut Walid Azaro


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe