Filinfo

Marocains du monde

Le Marocain Chams Limouri quitte le PSG

© Copyright : DR
Le jeune international marocain Chams Limouri a quitté son club formateur, le Paris Saint-Germain pour le club espagnol de Levante.
A
A

Formé au Paris Saint-Germain, le jeune espoir marocain Chams Limouri a signé son premier contrat professionnel avec Levante. Le club est classé 11e sur les 20 pensionnaires du championnat espagnol.

International marocain U17, le joueur est constamment sélectionné par Jamal Sellami. Il devrait être de la partie lors de la CAN 2019 en Tanzanie (du 12 mai au 26 mai prochains).

Le PSG a perdu de nombreux autres talents issus de son centre de formation cet hiver, tels Yacine Adli qui vient de signer à Bordeaux, Antoine Bernede parti au Red Bull Salzbourg en Autriche, ou encore Timothy Weah, nouveau joueur du Celtic Glasgow .

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Liga
Marocains du monde Liga

Vidéo. Youssef En-Nesyri a tout tenté contre Osasuna

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Yassine Bounou, de Gérone à Levante?

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Youssef En-Nesyri dit non à Brighton


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

FRMF et ministère des Sports dans l’impasse

Jebor pousse le Wydad à saisir la FIFA

C’est parti pour les Jeux africains

Au Real, il n'y a plus qu'une seule place

Le staff de Vahid bientôt dévoilé

La Botola a un vice de programmation

Vahid vise le trophée de la CAN 2023

Özil s’entraîne sous haute protection

Les fédérations sportives se restructurent

Meknès sans stade, à cause de son maire