Filinfo

Marocains du monde

Le Raja et le Wydad à la lutte pour un ancien botoliste

© Copyright : DR
Le Raja comme le Wydad seraient intéressés par un joueur bien connu au HUSA. Il a d'ailleurs remporté le CHAN l'an passé avec les Locaux.
A
A

Le Raja et le Wydad veulent tous les deux faire signer Yahya Jabrane cet hiver. L’ancien du Hassania d’Agadir a rompu son contrat avec l’équipe émiratie de Dibba Al Fujairah et il est par conséquent libre de s’engager avec qui il souhaite.

Le milieu défensif serait plus proche des Verts. Les responsables de l’équipe l’auraient, selon nos sources, contacté avant même qu’il ne quitte les Émirats et ils lui auraient confirmé leur intérêt depuis.

Le joueur favoriserait le Raja par crainte d’être gêné par la concurrence au Wydad (Salaheddine Saidi, Brahim Nakach…). Au cas où le transfert de Jabrane au Raja venait à se concrétiser, il deviendrait alors la 4e recrue des Verts cet hiver après Ayoub Nanah, Fabrice Ngah et Zakaria El Ouardi.

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Lions de l'Atlas
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Medhi Benatia a "perdu confiance en Allegri"

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Bencharki en Arabie saoudite, la FIFA met son veto

Marocains du monde Youssef Ait Benacer
Marocains du monde Youssef Ait Benacer

Voici pourquoi l’ASSE a choisi Aït Bennasser


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Alléchant FUS-WAC et explosif MAT-IRT

Nawal et Hajij en course pour le CIO

Le Mondial 2030 s’éloigne du Maroc

Buffon et Neymar se liguent pour le PSG

Un maroco-mauritanien très convoité

Naciri s'en remet à la CAF

4 millions de fans du Real au Maroc

Monaco vire son vice-président

WAC et Raja joueront à la même heure

Talbi Alami recale la société du Raja