Filinfo

Marocains du monde

Ligue 1: Mounir Obbadi privilégie la France

Mounir Obbadi a quitté la grisaille lilloise pour le soleil de la Côte d'Azur (Nice) © Copyright : DR
A 34 ans Mounir Obbadi ne désire pas raccrocher les crampons. Le joueur qui est libre de tout contrat depuis son départ de l'OGC Nice le 30 juin, souhaite retrouver un club en Ligue 1.
A
A

Mounir Obbadi qui est libre depuis le 30 juin a accordé un entretien à Foot Mercato où il est question de son avenir et de son actualité. L’international marocain se dit en forme et prêt pour un nouveau défi. Avec l’aide d’un préparateur physique, le joueur s’entretient et garde une bonne hygiène de vie. «Je peux rendre service à pas mal de clubs en Ligue 1 […] Je me tiens prêt aujourd’hui si on fait appel à moi» affirme le joueur.

Obbadi souhaite apporter son expérience à une équipe de Ligue 1, lui qui privilégie la France en ce mercato estival. Il dévoile qu’il a des touches dans le championnat français mais aussi à l’étranger. Le joueur veut surtout rester performant afin d’aspirer à une place en sélection.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Youssef Aït-Bennasser
Marocains du monde Youssef Aït-Bennasser

Ligue 1: L'Equipe s'intéresse aux performances de Youssef Aït-Bennasser

Marocains du monde Alharbi El Jadeyaoui
Marocains du monde Alharbi El Jadeyaoui

Transfert. L’étrange parcours de l’international marocain Alharbi El-Jadeyaoui

Marocains du monde Abdellah Zoubir
Marocains du monde Abdellah Zoubir

Mercato: Abdellah Zoubir intéresse des clubs de Ligue 1


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double