Filinfo

Marocains du monde

Ligue 1: Yacine Bammou lie son avenir à celui de son coach

© Copyright : DR
Il apprécie son coach et ne manque pas une occasion de l’encenser. Yacine Bammou a récemment évoqué le mercato estival et en a profité pour parler de son coach du FC Nantes, Sérgio Conceição.
A
A

Le mercato estival approchant à grands pas, le départ de certains Lions de l’Atlas de leurs clubs actuels est évoqué un peu partout en Europe. Si Mehdi Carcela est attendu du côté du Real Bétis, Sofyan Amrabat est pisté en Premier League. Nos Marocains de France ne font pas l’exception, auteur d’une fin de saison honorable, Yacine Bammou, l’attaquant du FC Nantes a évoqué son avenir lors d’une sortie médiatique.

«Il me reste deux ans de contrat à Nantes, on verra. Si le coach reste, c’est quelque chose de bien. Ça nous pousserait à rester tous» a lancé Bammou en référence au bouillonnant Sérgio Conceição qui occupe de banc des Canaries depuis peu.

Il faut dire que la réaction du Marocain est compréhensible, le coach portugais, ancien bad boy s’est mué en un fin stratège qui a ranimé cette équipe nantaise et lui a permis de glaner une place dans le top 10 du championnat français.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Yacine Bammou
Marocains du monde Yacine Bammou

Vidéo. Ligue 1. Yacine Bammou: “Je me demande si l'arbitre portait le maillot du PSG?”

Marocains du monde Yacine Bammou
Marocains du monde Yacine Bammou

Vidéo. Coupe de France: Bammou participe au festival de buts du FC Nantes

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

France: Amine Harit retrouve le FC Nantes


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double