Filinfo

Marocains du monde

Lions de l’Atlas: la FRMF récuse toutes les accusations de Lille concernant Hamza Mendyl

© Copyright : DR
La FRMF a récusé toutes les accusations du LOSC (Lille) relatives à la blessure de Hamza Mendyl. Le club français avait pointé du doigt la fédération pour avoir fait jouer ce dernier et aggravé ainsi son état de santé.
A
A

La FRMF a répondu aux «accusations directes» du Losc (Lille) qui lui reprochait d’avoir aggravé la blessure de l’international marocain Hamza Mendyl en le faisant jouer, le 24 mars face au Burkina Faso en match amical, alors que le club l’avait défendu.

Alors que le LOSC dit avoir envoyé des «résultats d’IRM attestant de séquelles d’une entorse du ligament croisé antérieur du genou gauche», la FRMF déclare n’avoir reçu aucune lettre officielle ou rapport empêchant le joueur de participer aux entrainements et à la rencontre.

La FRMF s’est appuyée sur une série d’exemples récents. Des joueurs tels que Sofiane Amrabat, Younès Belhanda, Ousamma Tannane et Sofiane Boufal ont tous déclaré forfait pour la CAN 2017 en présentant des rapports de leurs clubs respectifs attestant de leur indisponibilité. L’instance marocaine s’est indignée face aux accusations gratuites du club français, tout en affichant son soutien au jeune latéral gauche et en lui souhaitant un bon rétablissement.

Les dirigeants marocains ont donc formellement démenti avoir reçu un quelconque rapport médical de la part de Lille. Ce dernier avait publié dans son site officiel un communiqué dans lequel il affirme avoir envoyé à la FRMF les «résultats d’IRM attestant de séquelles d’une entorse du ligament croisé antérieur du genou gauche».

Un document qui n’a jamais atterri sur les bureaux de la Fédé, auquel cas elle aurait empêché le joueur de participer à la rencontre contre le Burkina, voire d'effectuer des entrainements.  

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Ligue 1
Marocains du monde Ligue des champions

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous