Filinfo

Marocains du monde

L’UEFA mise sur Achraf Hakimi

© Copyright : DR
Achraf Hakimi continue sa progression avec le Borussia Dortmund. Ses excellentes performances depuis le début de saison ne passent pas inaperçues auprès de l'UEFA.
A
A

Qu’ont Vinicius Junior, Ismaïla Sarr et Achraf Hakimi en commun? En plus de leur talent, les trois espoirs ont été placés dans la liste des "50 jeunes à suivre en 2019" que propose l’UEFA sur son site officiel.

Brillant, le Lion de l’Atlas s’est frayé une place dans cette liste très sélect. Champion d’automne en Allemagne avec Dortmund (12 apparitions, 1 but, 3 passes décisives), le Marocain a aussi brillé en Ligue des Champions.

Dortmund a fini premier de son groupe (A) devant l’Atlético de Madrid, le Club Bruges et Monaco. Contre les Espagnols, le latéral des Lions a distillé trois passes décisives en un seul match (4-0). Ira-t-il encore plus haut en 2019, tel que le prédit l’Union Européenne de Football Association?

Lire aussi: Hakimi, le bonheur est dans le prêt

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Lions de l'Atlas
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Noussair Mazraoui vers Arsenal?

Marocains du monde Ligue des champions
Marocains du monde Ligue des champions

Le Maroc, pays africain le plus représenté en demi-finales

Marocains du monde Interview
Marocains du monde Interview

Exclu360. Les confessions de Karim El Ahmadi


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF