Filinfo

Marocains du monde

Mais où ira Adel Taarabt?

© Copyright : DR
Les dirigeants d’Amiens envisageraient de tenter le coup Adel Taarabt, annoncé auparavant au FC Nantes. Le club étudie la possibilité de s’attacher les services du Lion de l’Atlas, lié au Benfica jusqu’en 2020.
A
A

Selon L’Équipe, Adel Taarabt pourrait rejoindre l’Amiens SC. Le média français annonce que les dirigeants du club seraient intéressés par le profil de l’international marocain, sous contrat jusqu’en 2020 avec le Benfica.

Il y a quelques jours, Taarabt a été annoncé du côté du FC Nantes, mais aucune suite n’a été donnée à la rencontre qui a eu lieu entre le joueur et le président Waldemir Kita.

L'attaquant de 29 ans avait déjà fait part de son envie de revenir en France après une expérience ratée au Portugal.

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Sofiane Boufal se rapproche de Nice

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Sofian Kiyine vers un grand club italien?

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Getafe s'active pour Fayçal Fajr


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

44 matchs avec les Lions de l'Atlas et s'en va

La CAF rouvre le dossier du scandale de Radès

Les acteurs du football national en conclave

De Ligt toujours dans le viseur du Barça

Nouvelle course d'obstacles pour El Guerrouj

Ce que coûtera le limogeage de Renard à la FRMF

L'Espérance mise sur Benzarti contre le WAC

L'OM va-t-il renvoyer ADil Rami?

Les coaches locaux diagnostiquent les Lions

Place au verdict sur le scandale de Radès