Filinfo

Marocains du monde

Nordin Amrabat: "Mon frère jouera pour le Maroc"

© Copyright : DR
Sofyan Amrabat jouera pour le Maroc. Son frère Nordin a été très clair, le jeune milieu de terrain de Feyenoord n'ira nulle part et sera bien un international marocain.
A
A

Le jeune milieu de terrain Sofyan Amrabat était présent samedi soir au complexe Mohammed V. Son frère, Nordin qui a pris part au match Maroc-Gabon, qui se déroulait dans l’enceinte casablancaise, est revenu sur le choix international de son benjamin.

Le Lion de l’Atlas a été clair, son frère ne jouera pour aucune nation à part le Maroc. Sofyan qui était au stade avait les yeux rivés sur la pelouse et semblait absorbé par le match.

Amrabat n’a pas été retenu par Hervé Renard pour l’actuel rassemblement des Lions de l’Atlas, ce qui a poussé la fédération néerlandaise à l'approcher pour l’enrôler. 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Egypte
Marocains du monde Egypte

Vidéo : Hamid Ahaddad vainqueur aux selfies

Marocains du monde Sofyan Amrabat
Marocains du monde Sofyan Amrabat

Maroc-Gabon: Sofyan Amrabat présent au complexe Mohammed V

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

Maroc-Gabon: Amine Harit: "J’ai une relation très forte avec le Maroc"


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Une CAN juteuse pour qui ira loin

Le Wydad en stage à Monastir?

La CAF inquiète après le décès de Morsi

Nasser al-Khelaïfi parle de Neymar et Mbappé

Le moral des Lions de l'Atlas inquiète

Ahmed Ahmed rassure sur la CAF

Des athlètes et des records à Rabat

Le Bayern a une solution prête pour Bale

Les Lions iront de Marrakech au Caire

Silence radio sur le site de la FRMF