Filinfo

Marocains du monde

Officiel: Manuel Da Costa signe à Istanbul Basaksehir

© Copyright : DR
Manuel Da Costa vient de signer au club turc, İstanbul Başakşehir, après une saison pleine avec l'Olympiakos. L'international marocain de 31 ans rejoint à son tour le championnat turc, la destination à la mode cet été.
A
A

Après Younes Belhanda, Nabil Dirar, Issam Chebake, Khalid Boutaib et Nacer Barazite, c'est au tour de Manuel Da Costa de rejoindre le championnat turc. 

L'international marocain a procédé à la traditionnelle visite médicale ce matin, avant de poser avec le maillot de son nouveau club, l'Istanbul Başakşehir, qui a signé l'arrivée d'autres joueurs internationaux cet été. L'international français Gael Clichy, Aurélien Chedjou, ou encore Mevlut Erding et Gokhan Inler ont signé au club stambouliote. 

Les détails de la transaction n'ont toujours pas été révélés par le nouveau club de Manuel Da Costa, qui a joué la saison passée 32 matchs en marquant 2 buts pour l'Olympiakos, qui l'a poussé dehors cet été. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Direction la Ligue 1 pour Manuel Da Costa?

Marocains du monde Olympiakos
Marocains du monde Olympiakos

Transfert. Manuel Da Costa poussé vers la porte de sortie

Marocains du monde Manuel Da Costa
Marocains du monde Manuel Da Costa

Transferts. Lions de l’Atlas: Manuel Da Costa suivi par un grand club


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC