Formulaire de recherche

Renard à la recherche de nouvelles recrues

hervé renard

© Copyright : DR

Posté le 14/02/2017 à 20h32 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 14/02/2017 à 22h20)

Kiosque360. Pour renforcer l’effectif des Lions de l'Atlas, plusieurs noms, dont ceux de Ziyeh, Taarabt et Feddal reviennent au-devant de la scène. Pourtant, le coach français ne semble pas totalement convaincu.

«Tout sauf Adel Taarabt». C’est la consigne qu’aurait reçue le coach national, Hervé Renard, de la part de certains membres de la FRMF. C’est l’information saillante révélée par le quotidien Al Akhbar du 15 février. Après la relative réussite à la CAN 2017 et en prévision des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 et de la CAN 2019, Hervé Renard est à la recherche de nouvelles recrues et compte réintégrer d’anciens joueurs qui ont fait un passage par la sélection.

Parmi ces joueurs, le cas de l’attaquant Adel Taarabt a été évoqué, mais vite écarté, rapporte Al Akhbar. La raison ? Probablement les frasques du joueur réputé incontrôlable sur et en dehors du terrain. Le cas de la star de l’Ajax, Hakim Ziyech, pourrait connaître une issue plus heureuse en raison de l’attitude positive et ses déclarations pendant le CAN qui vantent le collectif des Lions de l’Atlas, indique Al Akhbar qui poursuit que Renard attend plus d’amélioration du joueur au niveau de la discipline.

En revanche, Renard semble plus enthousiaste pour faire appel à Zouhair Feddal, le défenseur central du club espagnol, le Deportivo Alavès. Mais les places coûtent cher en défense puisque cette charnière est occupée par le trio Saiss, Da Coste et Benatia.

Côté nouvelles recrues, le Maroc lorgne le défenseur du Real Madrid, Achraf Hakimi, surtout qu’il commence à prendre part aux entraînements de l’équipe A. Mais les cas qui vont poser des problèmes sont ceux de Zinedine Machach qui évolue à l’Olympique de Marseille et la pépite du FC Nantes, Amine Harit.

Selon Al Akhbar, la fédération algérienne de football exerce beaucoup de pression sur Zinedine Machach pour qu’il joue avec les Fennecs, alors que le cas de Harit pose un sérieux problème d’ordre juridique puisque le joueur a déjà évolué avec les bleuets U19 et disputera la coupe du monde junior qui aura lieu du 20 mai au 11 juin prochain, en Corée.

Posté le 14/02/2017 à 20h32 Par Ismail El Fassi