Filinfo

Marocains du monde

Schalke 04: Amine Harit et les "travaux forcés"

© Copyright : DR
Amine Harit a enfreint le règlement imposé par son entraîneur, Domenico Tedesco. Au lieu de payer une amende "classique", le patron des Bleu et Blanc lui a demandé de travailler lors de son jour de repos au magasin et auprès de l'association caritative du club de Gelsenkirchen.
A
A

L'entraîneur de Schalke 04, Domenico Tedesco, a trouvé une bien belle façon de punir les joueurs qui arrivent en retard aux entraînements. Amine Harit a beau être la coqueluche de son coach, ce dernier n'a pas hésité à le punir de façon "pédagogique" après quelques dépassements, rapporte le média allemand, Sportbuzzer.

Au lieu de payer une amende, l'international marocain a dû travailler au magasin du club pour épauler les vendeurs, être au contact des supporters/clients et donner un coup de main dans les stocks. En plus de son travail de vendeur, le néo Lion de l'Atlas passera son temps de repos aux côtés des membres de l'association caritative de Schalke 04, avant de reprendre les entraînements avec le groupe. Le jeune technicien allemand ne cache pas son admiration pour l'ancien Nantais et compte sur lui pour continuer sur son excellente lancée (7 passes décisives et 2 buts en championnat).

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Schalke 04
Marocains du monde Schalke 04

Rien ne va plus pour Amine Harit!

Marocains du monde Schalke 04
Marocains du monde Schalke 04

Vidéo. Mendyl, 25 minutes et puis s'en va

Marocains du monde Bundesliga
Marocains du monde Bundesliga

Harit et Mendyl peuvent-ils détrôner le Bayern?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d’Or? Nom de bleu!

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Sektioui veut quitter le navire wydadi

"Donor Idor!",le #hashtag casablancais

Un gros salaire pour Nasser Larguet?

Bale se réjouit d'un Real sans CR7

Lekjaa veut plus de trophées africains

Fathi Jamal vertement pris à partie

2018, l'année faste du football marocain

Un échange Dybala-Pogba en vue

Aouzal a été le promoteur de Ziyat

Une AG de la FRMF très attendue