Filinfo

Marocains du monde

Schalke 04: Amine Harit et les "travaux forcés"

© Copyright : DR
Amine Harit a enfreint le règlement imposé par son entraîneur, Domenico Tedesco. Au lieu de payer une amende "classique", le patron des Bleu et Blanc lui a demandé de travailler lors de son jour de repos au magasin et auprès de l'association caritative du club de Gelsenkirchen.
A
A

L'entraîneur de Schalke 04, Domenico Tedesco, a trouvé une bien belle façon de punir les joueurs qui arrivent en retard aux entraînements. Amine Harit a beau être la coqueluche de son coach, ce dernier n'a pas hésité à le punir de façon "pédagogique" après quelques dépassements, rapporte le média allemand, Sportbuzzer.

Au lieu de payer une amende, l'international marocain a dû travailler au magasin du club pour épauler les vendeurs, être au contact des supporters/clients et donner un coup de main dans les stocks. En plus de son travail de vendeur, le néo Lion de l'Atlas passera son temps de repos aux côtés des membres de l'association caritative de Schalke 04, avant de reprendre les entraînements avec le groupe. Le jeune technicien allemand ne cache pas son admiration pour l'ancien Nantais et compte sur lui pour continuer sur son excellente lancée (7 passes décisives et 2 buts en championnat).

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Bundesliga
Marocains du monde Bundesliga

Amine Harit nominé pour le titre de Rookie de l'année en Bundesliga

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

Amine Harit découvrira la Ligue des Champions

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

Tout le monde aime Amine Harit


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double