Filinfo

Marocains du monde

Shobair: "Azaro est irremplaçable"

© Copyright : DR
Ahmed Shobair, légende d'Al Ahly, est monté au créneau pour défendre Walid Azaro, alors que le Marocain fait face à un flot de critiques en ce début de saison.
A
A

Si la presse égyptienne avance qu’Al Ahly et Walid Azaro ont trouvé un accord pour une séparation dès cet été, Ahmed Shobair, véritable légende vivante du club cairote, considère que le joueur est "irremplaçable".

"Walid a reçu des critiques très dures et il s’est senti particulièrement seul et laissé de côté. La direction d’Al Ahly savait à quel point il est exceptionnel, mais elle a désormais le même avis que les supporters", explique Shobair.

"Il est vrai qu’il loupe de nombreuses occasions, mais si le nouveau directeur technique d’Al Ahly le voit, il en fera son attaquant titulaire et il retrouvera confiance en lui", poursuivit l’ancien portier des Pharaons.

Azaro fait partie des 27 joueurs retenus dans la liste finale du sélectionneur national Vahid Halilhodzic pour les matchs amicaux contre le Burkina Faso, le 6 septembre, puis le Niger, le 10, au Grand stade de Marrakech.

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Egypte
Marocains du monde Egypte

Vidéo. Premier but pour Bencharki en championnat

Marocains du monde Egypte
Marocains du monde Egypte

Walid Azaro privé de Supercoupe

Marocains du monde Egypte
Marocains du monde Egypte

Primes exceptionnelles pour le trio marocain du Zamalek


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs

Un Cityzen futur Lion de l'Atlas

N'golo Kanté interesse le Real

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola