Filinfo

Marocains du monde

Tiens, revoilà Nabil Dirar!

© Copyright : DR
Nabil Dirar a retrouvé un statut de titulaire au Fenerbahçe et il se fixe désormais pour objectif de sauver son club en Süper Lig.
A
A

Titulaire, Nabil Dirar a participé à la victoire de Fenerbahçe face à Göztepe (2-0), hier soir. Il a livré à la presse turque son impression après le match, lui qui retrouve du temps de jeu, peu à peu.

"Je suis heureux aujourd’hui. C’est grâce à la confiance que m’accorde le coach. Il me donne de la liberté sur le terrain et moi de mon côté, je me donne à fond pour apporter de la valeur ajoutée", a déclaré le Lion de l’Atlas.

"Nous, joueurs, savons que nous ne sommes pas au mieux et nous allons continuer à travailler pour nous sortir de cette mauvaise passe. Le Fenerbahçe est une grande équipe qui mérite mieux", poursuit-il. Le club est 11e sur les 18 pensionnaires du championnat turc.

Depuis la nomination d’Ersun Yanal au poste d’entraîneur du Fenerbahçe, le 14 décembre, le latéral droit a retrouvé une place de titulaire. Lui qui était souvent mis de côté par le néerlandais Philipp Cocu. Dirar, 32 ans, a joué 5 matchs de Süper Lig cette saison sur 20.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Süper Lig
Marocains du monde Süper Lig

Vidéo. Nouveau but pour Belhanda

Marocains du monde Süper Lig
Marocains du monde Süper Lig

Vidéo. Younès Belhanda ouvre son compteur avec un doublé

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Dirar partagé entre deux clubs européens?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

L’arbitre a fauté lors de FUS-WAC

Chocs et matchs des extrêmes en 19e journée

Le Raja déjà dos au mur

Breakdance aux JO? Oui, mais…

Hachim Massour se soigne à Milan

Le WAC, un rouleau compresseur

MCO-RSB, le match de tous les désordres

Ronaldo n’a pas porté la Vieille dame

L'échange d'arbitres officialisé avec l’Afrique

La FRMA rate un championnat du monde