Filinfo

Marocains du monde

Transfert. Officiel. Ligue 1. Mounir Obbadi rejoint Younes Belhanda à Nice

© Copyright : DR
Mounir Obbadi a longtemps souffert d'une blessure qui l'a éloigné des terrains pendant de longs mois. De retour sur les terrains, il a été convoqué par Hervé Renard pour disputer la CAN avec le Maroc. Une fois parti en France, l'international marocain rejoindra les rangs de l'OGC Nice, qui a officiellement annoncé l'arrivée de l'ancien lillois en Côte d'Azur.
A
A

L'OGC Nice vient d'annoncer l'arrivée de l'international marocain, Mounir Obbadi, en provenance de Lille. L'ancien joueur du Hellas Verona et de l'AS Monaco souffre depuis plusieurs mois d'une blessure récurrente qui l'éloigne des terrains. 

Le milieu de terrain a été convoqué par Hervé Renard pour disputer la CAN 2017 avec les Lions de l'Atlas. Si le joueur n'a pas eu de temps de jeu, Nice ne s'est pas fait prier pour plier le transfert d'un joueur très convoité, du haut de ses 32 ans. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Ligue 1
Marocains du monde Ligue 1

Fouad Chafik toujours pas remis du choc avec son gardien

Marocains du monde Ligue 1
Marocains du monde Ligue 1

Mounir Chouiar surveillé par Chelsea

Marocains du monde Ligue 1
Marocains du monde Ligue 1

50 matches consécutifs, Increvable Abdelhamid


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Dans mon pays, on ne m’a pas rendu justice

Ce que le derby Raja Vs Wydad dit de nous

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

«L’affaire Ben Malango» rebondit

Ronaldo et la Juve passent l'éponge

Une finale inédite TAS-HUSA à Oujda

Le Raja se tourne vers Sellami

Au Wydad, la crise connaît pas

Amine Harit n’oublie pas

Le TAS défie le DHJ à Tanger

Raja-EST le 30 novembre à Donor

Benzema-Rodrygo, un duo magique

Le WAC s'acharne sur Malango