Filinfo

Marocains du monde

Un nouveau courtisan pour Benatia

© Copyright : DR
Beşiktaş est à la recherche du successeur de Pepe. Les dirigeants turcs pensent à Medhi Benatia pour occuper le poste du Portugais.
A
A

Pepe et Beşiktaş ont récemment trouvé un accord et se sont séparés à l’amiable. Le bail du défenseur de 35 ans courait jusqu’en juin 2019, mais la situation financière très critique du club a poussé les dirigeants à se séparer d’un gros salaire, comme celui de l’ancien joueur du Real Madrid.

Arrivé à l’été 2017, le champion d'Europe 2016 était rétribué à hauteur de 6,3 millions d'euros annuels. Avec son départ le club turc allège sa masse salariale.

Le successeur pourrait être Medhi Benatia, 31 ans. En manque de temps de jeu avec la Juventus, le Lion de l’Atlas serait dans le viseur de Beşiktaş pour le prochain mercato sous forme de prêt, rapporte la presse turque. Son salaire actuel à la Juve avoisinerait les 3,3 millions d'euros soit quasiment la moitié de celui de Pepe. Même si le Marocain pourrait en profiter pour faire une culbute, pas sûr que l'ancien bavarois soit intéressé par une expérience sur les rives du Bosphore dans l'immédiat. 

 

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Aatif Chahechouhe quitte Fenerbahçe

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Barrada de retour en Espagne

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Abarhoun veut rejoindre Saadane en Turquie


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech