Filinfo

Marocains du monde

Vidéo. Bundesliga: premier but, carton rouge et remontada... le samedi fou d'Amine Harit

© Copyright : DR
Amine Harit a eu un samedi mouvementé. Le milieu de terrain des Lions de l'Atlas affrontait Dortmund dans le cadre de la 13e journée de la Bundesliga. Premier but, expulsion de Pierre-Emerick Aubameyang, remontada et blessure... Le lion a fait le plein de sensations fortes.
A
A

Amine Harit a démarré le match Dortmund-Schalke sur le banc, ce samedi. Le joueur est rentré alors que son équipe était menée (4-0) dès la 25e minute. Intenable, il a apporté son grain de sel et a fait la différence.

Il a marqué le deuxième but des siens à la 65e minute, son premier en Bundesliga. L’international marocain a ensuite causé l’expulsion de Pierre-Emerick Aubameyang à la 72e. Harit a activement participé à la sensationnelle remontada de son équipe. A la 79e il est touché et quitte la pelouse momentanément.

Finalement, Dortmund et Schalke se sont séparés sur un score de (4-4) dans ce derby de la Ruhr et les coéquipiers d’Harit ont pu décrocher un point inespéré depuis le Signal Iduna Park.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Bundesliga
Marocains du monde Bundesliga

Amine Harit nominé pour le titre de Rookie de l'année en Bundesliga

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

Amine Harit découvrira la Ligue des Champions

Marocains du monde Amine Harit
Marocains du monde Amine Harit

Tout le monde aime Amine Harit


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe