Filinfo

Marocains du monde

Vidéo. Real Madrid: Achraf Hakimi, la coqueluche de Zidane risque de filer libre cet été

Achraf Hakimi a profité de la suspension de Dani Carvajal pour retrouver son poste d'arrière droit titulaire lors de plusieurs matchs du Real Madrid. Dimanche soir, il a joué les 90 minutes de la rencontre face au Celta Vigo (2-2) et a encore montré de belles choses, sauf que la pépite des Merengues risque de filer... librement dès cet été.

Achraf Hakimi évolue vite au Real Madrid. Pur produit de la maison blanche, il a franchi les paliers pour gagner une petite place dans le coeur des Madrilènes en tant "qu'enfant du club". Dimanche soir, il a retrouvé sa place de titulaire sur le couloir droit, profitant de la suspension de Daniel Carvajal lors du match nul (2-2) face au Celta Vigo et a sorti un match très correct, contrairement à ses coéquipiers en défense. Sauf que toute cette progression risque de passer sous le nez du Real qui l'a formé, puisque son contrat s'achève en juin 2018. 

L'absence de Sergio Ramos a pesé lourd sur l'axe central des Merengues, composé de Nacho et Varane tous les deux "un peu trop gentils" pour des défenseurs centraux. Or, Hakimi semblait à l'aise et n'hésitait pas à aller vers l'avant. Il faisait un vrai travail de latéral droit, sans en faire des tonnes techniquement en se compliquant la tâche, Hakimi se contentait de jouer simple. Avec un peu plus de confiance en lui et en améliorant la qualité de ses centres, Hakimi peut gravir plus d'échelons dans la hiérarchie et gagner plus de temps de jeu. 

Dès sa première titularisation en Liga, l'international marocain de 19 ans n'a pas tremblé. Auteur d'un très bon match lors de la victoire des siens face à l'Espanyol Barcelone 2-0, il a convaincu Zidane de le garder pour le reste de la saison, alors que plusieurs équipes espagnoles se bousculaient pour obtenir ses services en prêt. À l'issue de son bâpteme son entraîneur était très satisfait. "Achraf a très bien joué. On n'avait pas l'impression qu'il s'agissait de son premier match à Bernabeu. Et ça, c'est très intéressant parce que cela prouve bien qu'il est dans l'esprit du Real. Il a bien joué, il a fait un match sérieux. Ça veut dire que je peux compter sur lui" a confié Zidane en zone mixte. 

Sauf que toute cette belle histoire risque de vite s'achever, si le Real Madrid ne renouvelle pas le contrat de sa pépite qui s'achève en juin 2018, il pourra signer là ou bon lui semble, et faire même monter les enchères, surtout qu'il bénéficie désormais du statut d'international. 

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Achraf Hakimi
Marocains du monde Achraf Hakimi

Zinedine Zidane s'explique à propos d'Achraf Hakimi

Marocains du monde Lions de l'Atlas
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Vidéos. Le baromètre des Lions de l'étranger

Marocains du monde Liga
Marocains du monde Liga

Hakimi contribue à la victoire du Real face au Celta Vigo


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe