Filinfo

Marocains du monde

Vidéo. Yacine Bammou raconte son parcours incroyable

Le bonheur de Yacine Bammou et d'Emiliano Sala © Copyright : DR
Yacine Bammou était l’invité du tandem Dugarry-Leboeuf-Petit dans l’émission "Le vestiaire" qui est diffusée sur SFR Sport. Sa première chez les pros, sa fulgurante ascension, sa saison, le Lion de l’Atlas revient sur son histoire peu commune.
A
A

Il était vendeur à la boutique du PSG, un an plus tard il marque contre le colosse francilien dans son antre, le Parc des Princes, l’histoire de Yacine Bammou est aussi passionnante qu’originale.

La Ligue 1 et le monde professionnel, Yacine Bammou ne les a pas connus tôt mais il revient de loin. L’attaquant marocain s’est tué à la tâche, a tenu bon et a finalement joué contre les plus grands.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Sofiane Boufal
Marocains du monde Sofiane Boufal

Vidéo: Boufal nommé pour un super prix

Marocains du monde Bundesliga
Marocains du monde Bundesliga

Amine Harit continue de gagner

Marocains du monde Romain Saïss
Marocains du monde Romain Saïss

Inquiétudes sur l’Etat de santé de Romain Saïss


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe

Mondial 2018: le Maroc sort la tête haute

Mondial 2018: la VAR fait polémique

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double