Filinfo

Marocains du monde

Voici combien touche Khalid Boutaïb avec le Zamalek

© Copyright : DR
Alors que le départ de Khalid Boutaïb n'est plus qu'une question de temps, le contrat de l'international marocain avec le Zamalek a fuité et son salaire a filtré.
A
A

Combien touche Khalid Boutaïb au Zamalek? En janvier dernier, les deux parties ont annoncé leur accord de trois ans et demi sans  toutefois dévoiler les détails financiers du contrat. 

Ces dernières heures, celui-ci a fuité sur les réseaux sociaux, révélant ainsi les véritables émoluments du joueur de 32 ans. 

Selon ledit document, Boutaïb touche un salaire annuel de 1,29 million d'euros brut par saison avec une prime à la signature qui avoisine 129 000 euros, en plus d'une indemnité de 1700 euros mensuels pour couvrir ses frais de logement et la location d'un véhicule. 

Pour résilier le contrat de l'attaquant marocain, le Zamalek est obligé d'honorer la totalité de ses obligations financières. Une clause prévoit cependant que le club cairote peut procéder à une résiliation unilatérale, mais seulement à la fin de la deuxième saison.

Pour rappel, Khalid Boutaïb a rejoint le Zamalek en janvier dernier. Il se trouve actuellement en France pour se faire opérer du genou. La presse locale avance que l'international marocain sera indisponible durant six mois. 

À noter que les deux parties sont toujours en cours de négociations pour résilier le contrat. Les dirigeants cairotes tentent de convaincre le joueur à renoncer à tous ses droits financiers. 

contrat boutaib
© Copyright : DR

Lire aussi: Entre Boutaïb et le Zamalek, c'est fini!

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Officiel : Walid Azaro quitte Al Ahly

Marocains du monde Interview
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous