Filinfo

Marocains du monde

Youssef Aït Bennasser se remet de sa blessure

© Copyright : DR
Blessé lors de la Coupe du Monde en Russie, l'international marocain, Youssef Ait Bennasser, n'a rien de grave. Il reprendra les entrainements avec l'AS Monaco dans les jours à venir.
A
A

Youssef Ait Bennasser, touché au genou gauche durant le Mondial russe, s'est remis de sa blessure. Il avait quitté la sélection nationale avant le troisième match contre l'Espagne pour effectuer des examens complémentaires à Monaco.

"Il a fait des examens, une IRM, expliquait alors Hervé Renard. Comme il était en incapacité de terminer la compétition, l'AS Monaco lui a demandé de rentrer pour faire des examens complémentaires, en espérant que la blessure ne soit pas trop grave."

Plus de peur que de mal donc pour le Lion de l'Atlas. Il reprend les entraînements à la mi-juillet, comme les autres Mondialistes de l'AS Monaco éliminés au premier tour. 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Mercato
Marocains du monde Mercato

Deux cadors européens veulent Aït Bennasser

Marocains du monde Lions de l'Atlas
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Bounou parmi les 10 meilleurs gardiens d'Europe

Marocains du monde Coupe de la ligue
Marocains du monde Coupe de la ligue

Vidéo. Aït Bennasser et Monaco dans le dernier carré


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech