Filinfo

Marocains du monde

Yunis Abdelhamid s'illustre à nouveau

© Copyright : DR
Régulier avec le Stade de Reims, Yunis Abdelhamid s'est distingué à nouveau face à un adversaire de taille. De quoi susciter l'intérêt d'Hervé Renard?
A
A

Auteur d’un bon match face à l’Olympique Lyonnais, vendredi soir (1-1), Yunis Abdelhamid fait partie de l’équipe-type de la 20e journée de Ligue 1 du journal L’Equipe.

Le joueur a gagné 89% de ses duels ariens (8/9), réalisé 8 dégagements défensifs et récupéré 5 ballons. Il a aussi malmené le très remuant Memphis Depay.

Dans cette équipe-type, le Lion de l’Atlas côtoie des joueurs brillants à l’image de l’Ivoirien Nicolas Pépé (LOSC), deuxième meilleur buteur de championnat français, mais pas de Parisien.

Le défenseur central a joué les 20 matchs de championnat de son équipe cette saison. Le Stade de Reims (6 victoires, 9 nuls et 5 défaites) est classé 10e sur les 20 clubs Ligue 1. L'équipe a récolté 9 clean-sheets (matches sans encaisser de but). Abdelhamid recevra-t-il bientôt un appel d'Hervé Renard?

 

 

 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Ligue 1
Marocains du monde Ligue 1

Ait Bennasser, l’Europe dans le viseur

Marocains du monde Interview
Marocains du monde Interview

Comment Yunis Abdelhamid gère son argent

Marocains du monde Lions de l'Atlas
Marocains du monde Lions de l'Atlas

Abdelhamid donne tout pour revenir chez les Lions


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous

Pas de Mondial ibéro-marocain, dit l’UEFA

Le PSG rend la vie difficile à Rabiot

Baptême de feu olympique pour les U23

Où vont les milliards du football marocain?