Filinfo

Marocains du monde

Ziyech déclare forfait

© Copyright : DR
Pas de Hakim Ziyech avec les Lions. Comme Abdelilah Hafidi du Raja, le joueur de l'Ajax est blessé et donc indisponible pour la double confrontation avec les Comores. Son club vient d'annoncer la mauvaise nouvelle.
A
A

Le forfait de Hakim Ziyech est confirmé. Le joueur souffre d’une lésion musculaire à la cuisse droite. Il a contracté cette blessure lors du match contre l’AZ Alkmaar (5-0), hier soir. Le diagnostic vient d'être confirmé par les tests médicaux qu’il a passés, aujourd’hui.

"Après consultation de la fédération royale marocaine de football, il a été décidé que Ziyech resterait à Amsterdam", annonce l’Ajax dans un communiqué publié, il y a peu. Le joueur manquera donc la double confrontation avec les Comores, les 13 et 16 octobre (éliminatoires de la CAN 2019).

La durée d’indisponibilité du milieu de terrain n’a pas été communiquée par le club de la capitale néerlandaise. C'est un coup dur pour Hervé Renard et les Lions de l'Atlas.

 

 

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Marocains du monde Ligue des champions
Marocains du monde Ligue des champions

Ajax-Real: le grand test de Ziyech

Marocains du monde Eredivisie
Marocains du monde Eredivisie

Vidéo. Le triplé déjanté de Ziyech

Marocains du monde Eredivisie
Marocains du monde Eredivisie

Vidéo. Le festival marocain de l'Ajax


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Les alibis de Talbi Alami sur la CAN 2019

Pas de derby au complexe Mohammed V?

Le Qatar sous pression de la FIFA à Marrakech

L'Inter casse sa tirelire pour Icardi

KACM: condamné au TAS, menace par la FIFA

L'Afrique du Sud "marchande" avec la CAF

14 matchs et 2 buts encaissés par le HUSA

Benzema-Giroud, je t'aime, moi non plus

Le retrait du Maroc jamais confirmé

L’IRT doit éviter le piège algérien