Filinfo

Extrême

Quand feu Johnny Hallyday prenait le volant au Paris-Dakar

© Copyright : DR
Kiosque360. Johnny Hallyday a marqué l’histoire de la France et de sa culture, mais la star du rock a aussi eu quelques passages dans le sport. En 2002, il a pris le volant pour faire le Rallye Paris-Dakar.
A
A

C’est un jour de deuil pour la France qui a perdu l’une de ses plus grandes stars. Johnny Hallyday s’est éteint dans la nuit de mardi à mercredi, et chacun des journaux a trouvé le moyen de lui rendre hommage. Dans un article publié ce 8 décembre dans sa rubrique sport, Le Figaro a voulu rappeler un épisode très sportif du chanteur.

Johnny Hallyday a pris, en 2002, le volant d’un 4x4 Nissan pour traverser le désert du Sahara à l’occasion du rallye Paris-Dakar. Il avait le numéro 245 et il était accompagné du très expérimenté René Metge.

L’article explique que l’équipage de Johnny a réussi à franchir la ligne d’arrivée du côté du Lac Rose à Dakar. Le chanteur et ses équipes ont terminé hors délais au classement général pour des pénalités écopées lors des étapes précédentes. En Mauritanie, l’équipage est rentré en retard et n’a pas pu avoir assez d’heures de repos. Sauf que la reprise a été très difficile, avec un véhicule endommagé, un poignet du chanteur abîmé et une nuit à la belle étoile. «L'équipage a écopé de 32 heures de pénalité pour n'avoir pas emprunté le bon tracé… En deux jours, Johnny Hallyday a compilé 40 heures au volant de son X-Trail», rembobine le journal.

Malgré la promesse qu’il a faite pour revenir l’année suivante, Johnny Hallyday n’a pas pu reprendre le volant à cause d’un calendrier chargé. «Pas grave, Johnny Hallyday a marqué de son empreinte l'épreuve reine du rallye-raid», estime le journaliste.

Il faut dire que les sports mécaniques étaient ce qu’il aimait le plus, même s’il a fait quelques petits passages par le football. L’article du Figaro rappelle qu’en 2002, juste avant la Coupe du monde, Johnny Hallyday avait interprété l'hymne officiel des Bleus. «Le titre, «Tous ensemble» avait été un vrai succès au box-office, se hissant même en tête du top 50. Mais Johnny n'a pas vraiment porté chance à Zizou et ses coéquipiers piteusement éliminés dès le premier tour de la compétition», conclut le Figaro.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Extrême Transmarocaine
Extrême Transmarocaine

La Transmarocaine, raid nature multisports, suscite toujours autant d'intérêt


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Une 5e journée de Botola étalée sur 3 jours

Le Maroc combatif aux JO de Buenos Aires

Boussoufa exige 30 MDH pour être Wydadi

Antonio Conté à la rescousse du Real?

Le match Raja-Enyimba aura-t-il lieu?

Les Lions piétinent, la FRMF s'inquiète

Ça se gâte entre Fathi Jamal et les Verts

Neymar compte revenir au Barça

Raouraoua fait un cadeau à l'ESS contre le WAC

La CAN 2019 tend la main aux Lions de l'Atlas