Filinfo

Tennis

Anderson-Djokovic: l'autre belle finale du jour

© Copyright : DR
Jour de finale à Wimbledon! Le revenant Novak Djokovic affronte la grande surprise Kevin Anderson. C'est une finale particulièrement palpitante et pleine d'enjeux.
A
A

La finale de la Coupe du Monde russe n’est pas la seule affiche du jour. Le Serbe Novak Djokovic affronte le Sud-africain Kevin Anderson sur le court central en finale de Wimbledon, aujourd’hui à 14h.

Leurs parcours
Kevin Anderson aura été la grande surprise de cette édition du tournoi londonien. En huitième de finale, il résiste au Français Gaël Monfils (6-7, 6-7, 7-5, 6-7) puis il va briller de mille feux contre Roger Federer, monstre sacré et roi de la compétition, en quarts de finale (6-2, 7-6, 5-7, 4-6, 11-13). Il aura lutté 4 heures 14 durant. En demi-finale, il épate de nouveau face à l’Américain John Isner (7-6(6), 6-7(5), 6-7(9), 6-4, 26-24) lors d'un match qui a duré 6 heures 36. Sera-t-il en jambes aujourd’hui après ces deux grosses performances?

Djokovic, lui, a d'abord facilement éliminé Kyle Edmund (17e au classement ATP), Karen Khachanov (40e) et Kei Nishikori (28e). Puis il a beaucoup souffert en demi-finale face au numéro 1 mondial, Rafael Nadal (6-4, 3-6, 7-6, 3-6, 10-8). Un match épique qui aura duré deux jours et 5h14. Djoko va pouvoir vivre sa première finale londonienne depuis l’édition de 2015.

Qui est l’homme qui défie Djoko?
A 32 ans, Kevin Anderson (8e du classement ATP) joue sa deuxième finale de Grand Chelem après cette de l’US Open 2017 qu’il a perdu contre Rafael Nadal.

Le grand sud-Africain (2,03 mètres) a eu une année 2018 exceptionnelle. Il a joué trois finales (une qu’il a remportée, Open de New York, et deux ou il s’est incliné, à Pune et Acapulco). Il s’est hissé en demi-finale à Madrid et a également été jusqu’en quarts d’Indian Wells et Miami.

Le retour de Nole
Djokovic, le Serbe aux 12 titres de Grand Chelem, joue sa première finale majeure depuis l’US Open 2016. L’ancien numéro 1, aujourd’hui 21e, a été freiné par une blessure au coude durant 6 mois (de Wimbledon 2017 à l’Open d’Australie 2018).

Celui qui a triomphé à Londres en 2011, 2014 et 2015 joue une cinquième finale à Church Road pleine d’enjeux. En cas de sacre, il reste certes très loin de Roger Federer et ses 8 titres mais il égalera des légendes comme Rod Laver et en dépassera d’autres tel John McEnroe.

Djoko a un autre avantage sur son adversaire du jour, en 6 confrontations, il l’a vaincu 5 fois. C’est déjà la troisième fois qu’ils se croisent sur le gazon londonien. Djokovic l’a vaincu sans grandes difficultés au 1er tour en 2011 (6-3, 6-4, 6-2) et s’en est ensuite sorti de justesse en 8e de finale en 2015 (6-7, 6-7, 6-1, 6-4, 7-5). Le duel d'aujourd'hui promet entre les deux joueurs qui ont sorti les légendes Nadal et Federer.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis ATP
Tennis ATP

Djokovic, retour vers le futur?

Tennis Economie
Tennis Economie

Qui est le tennisman le plus riche?

Tennis US Open
Tennis US Open

Vidéo: Novak Djokovic, le roi de New York


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

La Cour des comptes scrute l'argent du sport

Le Raja cherche à renflouer ses caisses

La VAR bientôt dans cinq stades marocains

Offre stratosphérique de MBS pour Manchester

Le Caire ne plaît plus à Ahaddad

Le MAT veut traîner le Raja devant le TAS

La FRMF cherche match amical en Europe

Les Merengues ploient sous la crise

Une 5e journée de Botola étalée sur 3 jours

Le Maroc combatif aux JO de Buenos Aires