Filinfo

Tennis

Diapo. Le sacre de la Russe Pavlyuchenkova au GP Lalla Meryem

Anastasia Pavlyuchenkova a remporté, samedi, la 17ème édition du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis. © Copyright :DR
© Copyright :DR
© Copyright :DR
La Russe Anastasia Pavlyuchenkova a remporté, samedi, la 17e édition du Grand Prix SAR la Princesse Lalla Meryem de tennis, épreuve du circuit WTA, dotée de 226.750 dollars US. Au bout d'un match trop serré, Pavlyuchenkova a réussi à s'imposer face à une habituée de la terre Battue, l'Italienne Francesca Schiavone, en deux sets 7-5, 7-5.

Avant la finale, Pavlyuchenkova a facilement validé son billet pour la finale, après avoir éliminé l'Italienne Sara Errani, en deux sets 6-4, 6-0, alors que Schiavone, vainqueur des internationaux de France en 2010 et finaliste en 2011, a écarté l'Américaine Varvara Lepchenko (7-5, 6-4).

En double, la paire composée de la Hongroise T?mea Babos et de la Tchèque Andrea Hlav??kov? se sont adjugées le titre, en venant à bout de la Serbe Nina Stojanovi? et de la Belge Maryna Zanevska (2-6, 6-3, 1-0 ab).

Organisée par la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT) et l'Union sportive des cheminots du Maroc (USCM) sur les courts de l'USCM à Rabat, cette compétition a connu la participation de 48 joueuses de 25 pays (32 aux épreuves simple et 16 aux épreuves double).

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis Scandale
Tennis Scandale

Les matchs truqués font trembler le tennis

Tennis Grand Prix Hassan II
Tennis Grand Prix Hassan II

GP Hassan II: Andujar champion pour la 3e fois!

Tennis ATP 250
Tennis ATP 250

Le Grand Prix Hassan II de tennis démarre!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Hors jeu. Infantino, ce doux dictateur

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia