Filinfo

Tennis

La République tchèque remporte la Fed Cup

© Copyright : DR
La République tchèque a remporté sa sixième Fed Cup depuis 2011 en battant les États-Unis 3-0, grâce notamment à Katerina Siniakova, 31e joueuse mondiale, qui a apporté à son équipe deux points, samedi et dimanche à Prague.
A
A

Dans le duel des N.1 des deux équipes, Siniakova a donné le point de la victoire aux Tchèques en battant Sofia Kenin 7-5, 5-7, 7-5, au terme d'une belle bagarre de 3 h 45 min.

"Pour moi, c'était un match incroyable avec des hauts et des bas", a confié la joueuse de 22 ans à la télévision publique CT4, quelques instants après le match.

"J'étais très nerveuse, pendant tout le match. Mais en ce moment, je suis surtout très heureuse de l'avoir mené à bien", a-t-elle résumé.

Après le premier set marqué par un grand nombre de jeux de service perdus (3 pour Siniakova, 4 pour Kenin), l'affaire semblait être plus ou moins réglée pour la Tchèque au moment où elle menait face à la 52e joueuse mondiale 3-0 et 40-15 au deuxième set.

Mais Siniakova s'est fortement compliquée la tâche, en envoyant une balle facile dans le filet. En proie à une soudaine déconcentration, elle a ensuite perdu trois jeux d'affilée puis toute cette deuxième manche.

Un scénario presque identique s'est répété au troisième set: Siniakova a d'abord manqué une belle occasion de se détacher à 5-1, pour permettre à Kenin d'égaliser à 4-4 puis de lui offrir même deux balles de match alors que le score était de 5-4 et 40-15 en faveur de l'Américaine.

"Ce moment était vraiment horrible", a avoué Siniakova, après avoir quant à elle concrétisé sa deuxième balle de match.

Les Tchèques mbattables chez elles depuis 2009

Samedi, Barbora Strycova s'était imposée face à Sofia Kenin 6-7 (5/7), 6-1, 6-4, pour être imitée un peu plus tard par Siniakova, victorieuse d'Alison Riske, 6-3, 7-6 (7/2).

Les deux équipes ont disputé cette finale en l'absence de leurs meilleurs éléments.

La capitaine américaine Kathy Rinaldi a laissé de côté Sloane Stephens (N.6) et Madison Keys (N.16), tout comme les sœurs Williams. Le capitaine tchèque Petr Pala a dû se passer des services de Petra Kvitova (N.7), malade, et de Karolina Pliskova (N.8), blessée.

Imbattable sur son terrain depuis 2009, la République tchèque enchaîne après ses sacres obtenus en 2011, 2012, 2014, 2015 et 2016. Ces victoires s'ajoutent à celles de l'ex-Tchécoslovaquie (1975, 1983, 1984, 1985, 1988).

Les Tchèques se sont ainsi assuré leur troisième victoire dans leurs confrontations avec les États-Unis en Fed Cup, victorieux quant à eux à 10 reprises.

Avec 18 sacres au total, les États-Unis détiennent toujours le record des succès dans cette compétition et occupent la première place au classement historique de la Fed Cup, devant la République tchèque.

 

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis wimbledon
Tennis wimbledon

Federer peut-il (encore) le faire?

Tennis Nation’s Trophy
Tennis Nation’s Trophy

Le Maroc sacré champion des nations pour l’année 2019

Tennis GP Hassan II
Tennis GP Hassan II

Vidéo. Une finale franco-espagnole à Marrakech


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Hervé Renard chassé par les médias?

Le "résultat" WAC-ES Tunis bientôt connu

Annulation de l’AG de «Sport pour tous»

Mercato explosif en Liga espagnole

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue