Filinfo

Tennis

Osaka: un vent d'Est se lève

© Copyright : DR
À 20 ans, Naomi Osaka joue la finale de l'US Open contre la légende vivante Serena Williams. Mais qui est cette jeune japonaise qui défie la reine du circuit?
A
A

Elle a 20 ans, elle respire la fraîcheur et le talent et surtout, elle s’apprête à vivre un rêve: jouer la monstrueuse Serena Williams en finale d’un Grand Chelem.

Naomi Osaka (19e au classement WTA) a mis tout le monde d’accord en écrasant l’Américaine Madison Keys (14e) en demi-finale de l’US Open (6-2, 6-4). Cette dernière était finaliste de la dernière édition.

Sa finale à Flushing Meadows fait d’elle la première Japonaise à atteindre ce stade en Grand Chelem et arrive en consécration après une belle année. Elle s’est hissée jusqu’en 8e de finale à l'Open d'Australie et a gagné le tournoi d’Indian Wells (Californie).

Une citoyenne du monde
Naomi Osaka est née le 16 octobre 1997 dans la ville d’Osaka (Japon) d’un père haïtien, Léonard François, et d’une mère japonaise, Tamaki Osaka. Son père s’était rendu au pays du Soleil-levant pour y suivre ses études. C’est pour des raisons administratives que la jeune tenniswoman porte le patronyme de sa mère.

À trois ans, Osaka arrive aux États-Unis. Son père l’initie à la raquette en suivant les méthodes d’un certain Richard Williams, père des redoutables sœurs américaines dont Osaka affronte la cadette ce soir. À 18 ans, Naomi accédait déjà au troisième tour de trois Grand Chelem (l'Open d'Australie, Roland-Garros et l'US Open).

Elle choisit de représenter le pays de sa mère alors qu’elle aurait pu jouer pour les États-Unis.

Osaka défie son idole
Serena Williams joue, ce soir, sa 31e finale en Grand Chelem et sa 9e à New York. L’Américaine aux 23 titres de Grand Chelem disputait son premier US Open quand Naomi n’avait qu’un an.

Les deux adversaires du soir se sont déjà affrontées, au mois de mars au tournoi de Miami. Osaka avait terrassé Williams 6-3, 6-2 au premier tour.

"Quand j'étais enfant, je rêvais que je jouais Serena en finale d'un tournoi du Grand Chelem. Ça m'a l'air un peu surréaliste. Il ne faut pas que je la voie comme mon idole, mais juste comme une adversaire. Dans mon rêve, je ne perds pas", a déclaré la star montante du circuit.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis US Open
Tennis US Open

Grosse amende pour Serena

Tennis US Open
Tennis US Open

Vidéo: Novak Djokovic, le roi de New York

Tennis US Open
Tennis US Open

Del Potro-Djokovic, la finale des revanchards


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Une 5e journée de Botola étalée sur 3 jours

Le Maroc combatif aux JO de Buenos Aires

Boussoufa exige 30 MDH pour être Wydadi

Antonio Conté à la rescousse du Real?

Le match Raja-Enyimba aura-t-il lieu?

Les Lions piétinent, la FRMF s'inquiète

Ça se gâte entre Fathi Jamal et les Verts

Neymar compte revenir au Barça

Raouraoua fait un cadeau à l'ESS contre le WAC

La CAN 2019 tend la main aux Lions de l'Atlas