Filinfo

Tennis

Qui est le tennisman le plus riche?

© Copyright : DR
Fort de son très récent sacre à l’US Open face à Juan Martin Del Potro, Novak Djokovic passe devant Roger Federer au classement des gains cumulés sur le circuit. Le Suisse reste toutefois indétrônable au niveau des revenus publicitaires.
A
A

S’il est aujourd’hui troisième du classement ATP, Novak Djokovic est bien passé premier au niveau des gains cumulés. Le Serbe, qui a remporté hier soir l’US Open, (102,8 Millions d’euros) dépasse désormais le Suisse Roger Federer (101 M€). L’ancien numéro 1 a d’ailleurs été éliminé dès les huitièmes de finale à New York.

Mais comment Djoko s’y est-il pris lui alors qu’il a moins de titres que Federer (14 Grand Chelem pour le premier contre 20 pour le second et 17 titres contre 98)? Eh bien le Serbe a remporté plus de trophées que Federer depuis 2010, et les Prize Money de l’ATP, sont montés en flèche ces dernières années. 

Mais le Suisse peut se consoler, il reste maître dans un autre domaine, celui des revenus publicitaires. Federer cumule 482,7 M€ contre 61,2 M€ pour Djoko. Rien à voir.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis Salaires
Tennis Salaires

Qui sont les cinq joueurs de tennis les mieux payés au monde?

Tennis Masters de Londres
Tennis Masters de Londres

Alexander Zverev le grand!

Tennis Match d'exhibition
Tennis Match d'exhibition

Nadal et Djokovic snobent les Saoudiens


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF