Filinfo

Tennis

Tennis. Serena Williams: "la grossesse m'a donné un nouveau pouvoir"

© Copyright : DR
Serena Williams va bientôt accoucher de son premier enfant. Malgré sa grossesse, l'Américaine de 36 ans pense déjà à son come-back. Elle compte bien faire un retour fou en 2018.
A
A

Serena Williams a accordé une longue interview au magazine "Vogue". La joueuse de 36 ans a dévoilé son plan retour après son accouchement. "Je veux tout donner après que j'aurais mis au monde mon enfant", a-t-elle déclaré.

L'Américaine a également affirmé que sa grossesse ne l'a pas empêchée de garder un œil attentif sur le tennis féminin. Selon elle, cette grossesse lui a donné un nouveau pouvoir. Ses concurrentes du circuit WTA peuvent donc trembler.

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis roland garros
Tennis roland garros

Serena Williams forfait pour son 8e de finale face à Sharapova

Tennis Scandale
Tennis Scandale

Les matchs truqués font trembler le tennis

Tennis Grand Prix Hassan II
Tennis Grand Prix Hassan II

GP Hassan II: Andujar champion pour la 3e fois!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Hors jeu. Infantino, ce doux dictateur

Kiosque

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia

Grizou a décidé de partir... ou de rester

Mondial 2026: place au verdict final