Filinfo

Tennis

Un match de gala au cœur de la place Jemaâ El-Fna

© Copyright : DR
Le Grand Prix Hassan II de tennis revient à Marrakech pour sa 35e édition. À la veille du coup d'envoi, un match de gala aura lieu à la place Jamaâ El-Fna.
A
A

Du 7 au 14 avril, Marrakech accueillera la 35e édition du Grand Prix Hassan II de tennis. Organisé par la Fédération royale marocaine de tennis (FRMT), la compétition a été placée sous la direction de l’ancien champion de tennis marocain Hicham Arazi. C'est d'ailleurs au Royal Tennis Club que se déroulera ce tournoi de l’ATP Tour 250.

À la veille du tournoi, un match avec quelques stars du tennis aura lieu sur la place Jemaâ El-Fna, ont indiqué les organisateurs, dans le but de mettre le public marrakchi dans le bain des festivités.

Ce tournoi est doté de près de 560.000 euros de prix, dont 90.000 euros pour le vainqueur. Pour rappel, l’année dernière en simple, c'est l’Espagnol Pablo Andújar qui avait remporté le Grand Prix Hassan II, après avoir battu en finale le Britannico-Sud-Africain Kyle Edmund. En double, le Croate Nikola Mektić et l’Autrichien Alexander Peya avaient décroché le prix en s’imposant contre les Français Benoît Paire et Édouard Roger-Vasselin.

Les noms des participants au tournoi de cette année seront annoncés le 28 mars prochain lors d’une conférence de presse.

 

Par Hajar Toufik
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis wimbledon
Tennis wimbledon

Federer peut-il (encore) le faire?

Tennis Nation’s Trophy
Tennis Nation’s Trophy

Le Maroc sacré champion des nations pour l’année 2019

Tennis ATP
Tennis ATP

Vidéo. Les coulisses de la finale du Grand Prix Hassan II


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse