Filinfo

Tennis

Un réseau de matchs truqués démantelé

© Copyright : DR
83 personnes ont été interpellées ce jeudi par la police espagnole. Ils sont impliqués dans un réseau de matches de tennis truqués.
A
A

L’agence européenne de lutte contre la criminalité internationale et le terrorisme (Europol) a annoncé ce jeudi l’interpellation de 83 personnes, dont 28 joueurs, impliqués dans des matches de tennis truqués. Un vaste réseau de fraude dirigé par une organisation criminelle arménienne.

La police espagnole a procédé à 11 perquisitions au cours desquelles elle a saisi cinq voitures de luxe, 167 000 euros en liquide, une cinquantaine d'équipements électroniques, des cartes de crédit, et un pistolet notamment. 42 comptes bancaires ont été également gelés. Les soupçons de corruption concernent des joueurs évoluant dans les tournois professionnels secondaires (niveaux Challenger et Future).

Mais parmi les 83 personnes interpellées, un tennisman professionnel, dont l’identité n’a pas été dévoilée. Seul indice, il a participé à l’US Open 2018. 

Cette organisation criminelle opère depuis près de deux ans. Les enquêteurs ont découvert qu'elle avait empoché plusieurs millions d'euros.

 

 

 

 

Par Rajaa Laâssouli
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis Grand Prix Hassan II
Tennis Grand Prix Hassan II

Un match de gala au cœur de la place Jemaâ El-Fna

Tennis Indian Wells
Tennis Indian Wells

Federer-Nadal, comme on se retrouve

Tennis Open d'Australie
Tennis Open d'Australie

Vidéo. Djokovic étrille Nadal et gagne à Melbourne


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Maroc-Argentine rapportera gros

Le Raja pense déjà à la saison prochaine

Le coach des U23 confiant face à la RDC

Pour le Real, c’est Mbappé ou rien

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous