Filinfo

Tennis

Un vainqueur de Wimbledon meurt à 34 ans!

© Copyright : DR
Le tennisman australien Todd Reid, champion junior à Wimbledon en 2002, est décédé à l'âge de 34 ans!
A
A

L’ancien espoir du tennis australien, Todd Reid, n’est plus. Le vainqueur junior de Wimbledon en 2002 est décédé à l'âge de 34 ans, annonce vendredi la presse locale.

Les causes du décès n'ont pas été divulguées, cependant les médias locaux précisent qu’il n'y a pas de circonstances douteuses entourant sa mort.

Suite à son titre de champion junior à Wimbledon en 2002, Todd Reid était prédit à une brillante carrière sur le circuit professionnel, mais son parcours a été entravé par de nombreuses blessures.

Sa meilleure performance date de Janvier 2004 lorsqu’il avait atteint les seizièmes de finale de l’Open d’Australie. Mais Il avait été sorti par le suisse Roger Federer, futur vainqueur du tournoi.

Durant la même année, le jeune australien se hisse à la 105e place de l’ATP mais est contraint de quitter le circuit professionnel suite aux blessures et à la maladie. Todd Reid souffrait d’une fièvre glandulaire (ou mononucléose infectieuse).

“Très triste d'apprendre les nouvelles de la mort de Todd Reid. Nous ne savons jamais à quel point quelqu'un peut souffrir. Prières pour Todd et sa famille”, a tweeté l'Australien Todd Woodbridge, ancien grand champion de double, vainqueur de tous les tournois du Grand Chelem aux côtés de son compatriote Mark Woodforde dans les années 1990 et 2000.

 

 

 

 

 

Par Kamal Mountassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis wimbledon
Tennis wimbledon

Djokovic vainqueur d'Anderson en finale

Tennis wimbledon
Tennis wimbledon

Anderson-Djokovic: l'autre belle finale du jour

Tennis wimbledon
Tennis wimbledon

Serena Williams chute contre Angelique Kerber en finale


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales