Filinfo

Tennis

Vidéo. Bahrein: à 46 ans, Younès El Aynaoui joue et gagne

© Copyright : DR
À 46 ans, Younès El Aynaoui fait toujours parler de lui. Le tennisman marocain a gagné ses trois premiers matchs dans un tournoi au Bahreïn, dont une opposition face à la tête de série numéro un, l'indou, Shahbaaz Khan.
A
A

C'est le champion des champions. Le Marocain Younès El Aynaoui, du haut de ses 46 ans, tient toujours tête à des jeunes lors des tournois de haut niveau. Au Bahreïn, lors d'un tournoi à Manama, le tennisman marocain a surpris toute la présence par son niveau. Encore en jambes, El Aynaoui, a d'abord gagné lors de son entrée en lice. Opposé à Hamad Abdulaal, l'expérimenté marocain s'impose en deux sets (6-0, 6-0). 

Lundi, il avait en face de lui la tête de série numéro un du tournoi de Manama, l'indou, Shahbaaz Khan (1250e mondial). Lors d'un match disputé, le bras de fer a finalement souri à El Aynaoui, vainqueur en trois sets (7-6, 6-7, 4-6). Qualifié au tour suivant, il y a retrouvé ce matin, l'Autrichien Bernd Kossler, pour le faire chuter 6-4 2-6 7-5.

Une belle histoire pour l'ancien 14e du classement ATP (2003) qui fait un tournoi honorable. Le monde du tennis applaudira certainement ce champion qui avait poussé les portes de la légende grâce à son match historique face à Andy Roddick lors de l'Open d'Australie en 2003:

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis Indian Wells
Tennis Indian Wells

Federer-Nadal, comme on se retrouve

Tennis Open d'Australie
Tennis Open d'Australie

Vidéo. Djokovic étrille Nadal et gagne à Melbourne

Tennis Open d'Australie
Tennis Open d'Australie

Nadal et Djokovic se retrouvent en finale


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La FRMF veut éliminer les U23 congolais

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous

Pas de Mondial ibéro-marocain, dit l’UEFA

Le PSG rend la vie difficile à Rabiot

Baptême de feu olympique pour les U23

Où vont les milliards du football marocain?