Filinfo

Tennis

Viols en série dans le tennis

© Copyright : DR
A l'âge de 10 ans, quand Kim Eun-hee rêvait d'être une star de tennis, son entraîneur l'a violée pour la première fois. Aujourd'hui, elle renonce à son anonymat pour dénoncer les abus sexuels subis en silence par les sportives sud-coréennes.
A
A

“Il m'a fallu des années pour réaliser que c'était du viol”, dit à l'AFP Kim Eun-hee. “Et pendant deux ans, il n'a pas cessé de me violer. Il me disait que c'était un secret entre lui et moi”.

A 27 ans, la jeune femme parle pour la première fois à un média international, balayant son droit à l'anonymat pour dénoncer les agressions sexuelles infligées aux sportives par leurs entraîneurs.

Le système des camps d'entraînement, qui ressemble au modèle communiste qu'on trouve par exemple en Chine, est réputé avoir permis à la Corée du Sud de se dépasser. Mais c'est aussi un terrain fertile pour les abus, particulièrement chez les mineures dont la vie est étroitement contrôlée par les entraîneurs.

“L’entraîneur était le roi de mon monde, il dictait tout de ma vie quotidienne, de la façon de faire les exercices au moment où je devais dormir et ce que je devais manger”, poursuit Kim. Elle dit aussi avoir été régulièrement frappée dans le cadre de sa “formation”.

Kim Eun-hee a continué à jouer au tennis, croisant son agresseur lors d'un tournoi voici deux ans. Ce qui fit ressurgir son traumatisme.
“J’étais horrifiée de voir que mon violeur avait continué à entraîner des jeunes joueuses de tennis pendant plus de dix ans comme si de rien n’était”, raconte-t-elle. “Je me suis dit, je ne vais pas le laisser continuer à agresser des petites filles”.
Elle a déposé plainte contre son agresseur, qui fut condamné à 10 ans de réclusion.

Aujourd'hui retirée de la compétition, Kim Eun-hee enseigne le tennis à de jeunes enfants dans une gym municipale.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Tennis Jeux africains 2019
Tennis Jeux africains 2019

Les tenniswomen marocaines remportent la médaille d’argent

Tennis wimbledon
Tennis wimbledon

Federer peut-il (encore) le faire?

Tennis Nation’s Trophy
Tennis Nation’s Trophy

Le Maroc sacré champion des nations pour l’année 2019


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Beaumelle est parti pour rester

Le foot à la SNRT n’est pascommercial

L’argent coule à flots à la FRMF

Perez vise Mourinho ou Klopp

Le choc Algérie-Maroc décalé d'un jour

Ronaldo aux petits soins de son personnel

L’incroyable sanction du FC Barcelone

Lekjaa canarde la CAF

Fouzi Lekjaâ fait son show

Le Wydad saisit à nouveau le TAS