Filinfo

Basket-ball

Fédération de basket-ball: deux candidats pour une AG sous haute tension

Mustapha Aourach, ex et nouveau patron du basket-ball marocain. © Copyright : DR
Kiosque360. Deux listes candidates à la présidence de la fédération de basket-ball s'affrontent ce dimanche. Il s’agit de celle présentée par l’ancien président, Mustapha Aourach, et celle du président du Maghreb de Fès, section basket-ball, Noureddine El Iraki. En guise de campagne, les deux candidats se livrent à des escarmouches.
A
A

C’est dans une ambiance très électrique que la Fédération royale marocaine de basket-ball (FRMBB), tiendra son assemblée générale élective dimanche prochain, en présence des représentants de FIBA Afrique, rapporte le quotidien Al Akhbar du vendredi 18 décembre.

Pour commencer, la Commission provisoire de gestion du basket-ball national a prévu un dispositif sanitaire pour éviter aux participants et aux invités la contamination au covid-19.

Deux listes sont candidates à la présidence de la fédération. Il s’agit de celle présentée par l’ancien président de la FRMBB, Mustapha Aourach, et celle du président du Maghreb de Fès, section basket-ball, Noureddine El Iraki.

Ce dernier a contesté la validité de la candidature de son concurrent, en avançant trois arguments juridiques. El Iraki affirme que Mustapha Aourach a déjà consommé les deux mandats que lui octroie le règlement de la fédération, qu'il n’a pas justifié l’état des finances de la fédération lors des deux dernières saisons, de 2017 à 2019, en raison de la suspension de la tenue des AG, et enfonce le clou en refusant le colistier d'Aourach, qui aurait un casier judiciaire pas trop blanc.

Mustapha Aourach, lui, a choisi les réseaux sociaux pour défendre sa liste, considérant les propos de son concurrent comme diffamatoires, et appelant à l’arbitrage des votants lors de l’AG qui se tiendra dimanche prochain.

Enfin, la liste de Nourredine El Iraki, qui se présente comme le “sauveur” du basket-ball national, comporte, selon Al Akhbar, de nombreux dirigeants influents comme le président de l’Ittihad de Tanger, Abdelouahed Bouaïach, ou le président délégué de l’AS Salé, Abdelraouf Ben Taleb.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous