Filinfo

Botola

KACM: deux entraîneurs nommés en l'espace de 48 heures

© Copyright : DR
Kiosque360. Quarante-huit heures après avoir nommé l'entraîneur Abdelhafid Rjila à la tête de l’équipe, le président du Kawkab de Marrakech s’est ravisé et s’apprête à faire signer un nouveau coach, en l’occurrence Hicham Dmii, enfant de Marrakech et fin connaisseur du club.
A
A

Les négociations entre le président du Kawkab de Marrakech, Redouane Hinnich, et Hicham Dmii pour que ce dernier prenne les rênes du club sont arrivées à un stade avancé, rapporte le quotidien Al Massae du weekend des 20 et 21 mars. Dmii devra remplacer l’ancien coach du club Mohammed El Kisser et l’éphémère entraineur du KACM, Abdelhafid Rjila, qui a été nommé entraineur par Redouane Hinnich quarante huit heures plus tôt.

Rjila aura finalement fait long feu à la tête de l’effectif marrakchi, qui est donc revenu à l’enfant du club, Hicham Dmii, déjà entraîneur du club par le passé, notamment lorsqu’il évoluait en première division. Rjila a en contrepartie bénéficié du poste de directeur technique du club, précisent nos confrères arabophones et officiera également un dernier match, face à l’Ittihad Touarga en Botola 2, avant de passer définitivement la main à Hicham Dmii.

L’une des principales missions du nouveau coach du KACM est de remettre le club sur de bons rails. Le KACM traverse en effet une crise et occupe actuellement la quatorzième place du classement de Botola 2, à égalité avec l’Ittihad Touarga. Un point seulement sépare le KACM de la lanterne rouge du classement, le Tihad sportif de Casablanca (TAS), qui cumule onze points à son compteur.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Kawkab de Marrakech
Botola Ittihad Zemmouri de Khémisset

1 commentaires /

  • Tribuneur
    Le 20 Mar. 2021 à 16h34
    La question qui se pose est la suivante: Pourquoi le Kawkab est arrivé à ce stade?????. La réponse est que, peut être, la mauvaise gestion (durant les dernières 20 années) du Club Kawkab a été catastrophique. Ce qui a conduit ce pauvre club vers un point de non retour vers ses années de gloires. Le malheur, c est que: Le Kawkab était parmis les plus riches clubs Footbalestique du Maroc. En arabe, on dit ( Le Kawkab takalaba 3alïhi A zamane).
    Le Kawkab ne sera plus ce qu' il était. A Duos la valize


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous