Filinfo

Botola

Le retour de la Botola expliqué par Hamza El Hajoui, vice-président de la FRMF

Hamza El Hajoui, vice-président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). © Copyright : DR
Hamza El Hajoui, vice-président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), a répondu aux interrogations au sujet de la reprise du championnat national.
A
A

Lors d’une intervention, ce mercredi 24 juin, en direct sur Radio Mars, Hamza El Hajoui, vice-président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), s’est exprimé au sujet de la reprise de l’exercice 2019-2020 prévu pour le 24 juillet.

"Nous sommes conscients, en tant que dirigeants du football, de l'importance de cette phase, extrêmement importante", affirme El Hajoui, fier de la décision de la FRMF. Le président de la section football du Fath Union Sport, était d'ailleurs à la tête d’une commission chargée d’étudier les solutions réalistes pour la reprise de la Botola.

Interrogé sur le coût financier du protocole sanitaire drastique annoncé par la FRMF, il affirme que "ce ne sont pas que les tests qui vont coûter de l’argent".

"Cette reprise est un élément supplémentaire qui est supporté par les clubs. En tant que président de la section football du FUS, nous avons prévu notre saison jusqu’à fin juin. Nous avons fait un peu d’économies parce qu’on n’a pas joué 2, 3 mois, mais nous avons versé des salaires (personnel administratif, staff médical, joueurs…). Donc, forcément, il va y avoir un effort financier qui va être demandé aux clubs. Sur cette question financière, les services de la Fédération étudient les possibilités pour aller au bout", explique El Hajoui.

Il évoque ensuite le comportement qui sera adopté si un cas positif au Coronavirus est détecté au sein d’une des équipes de la Botola. Il affirme qu’un cas éventuel sera traité de manière similaire à ceux déclarés dans les secteurs économique et industriel. "Le relais est pris par le protocole sanitaire national", ajoute le dirigeant.

Ensuite, Hamza El Hajoui a été interrogé sur la question du mercato estival (15 septembre-15 octobre) et son impact sur les finances des clubs, déjà en difficultés. Il se montre rassurant: "les choses sont bien pensées au niveau de la Fédération. Le président a annoncé aux clubs, bien avant, les conditions d’accès au mercato. C’est une lettre que nous avons reçu en tant que présidents. Elle comporte des détails financiers. Les mesures sont de plus en plus drastiques d’année. Aujourd’hui, il n’est pas dit que les clubs vont être en difficulté financière parce que la situation s’améliore grâce à la capacité des dirigeants à gérer les situations de crises et de dettes. Nous avons malheureusement pas mal de litiges, c’est un point noir à régler dans notre football. Les conditions qui ont été mises en place par la FRMF, feront que les clubs vont respecter le fair-play financier".

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Botola Youssoufia de Berrechid
Botola Affaire DHJ-Raja
Botola Affaire DHJ-Raja

Le match DHJ-Raja rejoué?


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous