Filinfo

Botola

L'Olympique de Safi saisit la FRMF sur l'absence prolongée d'A. Sektioui

© Copyright : DR
Kiosque360. Absent depuis des mois pour raison de santé, l’entraîneur de l’OCS, Abdelhadi Sektioui est devenu un fardeau pour le club. S’il ne regagne pas son poste en avril prochain, l’OCS se trouvera dans l’obligation de s’en séparer.
A
A

L’Olympique de Safi est toujours dans le flou concernant le retour sur le banc de l’entraîneur Abdelhadi Sektioui. Ce dernier est absent depuis près de quatre mois pour raison de santé, et c'est le directeur technique, Amine Karama, qui assure le poste par intérim, informe le quotidien Al Akhbar du 19 mars.

Le club safiote espère l’intervention de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) pour donner son avis sur la longue absence de Sektioui, qui a fourni un certificat médical justifiant son absence durant les trois derniers mois et dont le terme échoit dans quelques jours.

Pour l’instant, l’OCS tient à informer la fédération des développements de la situation du club avec son entraîneur. En effet, Sektioui devra reprendre le service au début du mois d’avril. Or, tout laisse croire qu’il aura besoin du temps pour reprendre et que son remplacement est juste une question de temps si le club veut rester dans le haut du tableau de la Botola.

A en croire Al Akhbar, l’OCS met en avant les considérations humaines et n’entend pas entrer en litige avec Sektioui. Ce dernier est en effet l’un des meilleurs entraîneurs qu’a connus l’OCS, et ses relations avec les joueurs et les composantes du club sont excellentes. Ce qui n’empêche pas l’OCS de protéger ses intérêts, même au prix d'une séparation avec Sektioui. 

Pour le moment, le club temporise et attend un éventuel retour de  son entraîneur. Dans le cas contraire, une procédure de licenciement sera lancée et le club partira à la recherche de son remplaçant.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous