Filinfo

Botola

MCO: une réunion animée entre Ouaddou et le président

Abdeslam Ouaddou, entraîneur du Mouloudia d'Oujda. © Copyright : DR
Mohamed Houar, président du MCO, s'est réuni avec Abdeslam Ouaddou, entraîneur du club de l'Oriental et lanterne rouge du championnat. L'échange fut animé.
A
A

Mohamed Houar, président du MCO, et Abdeslam Ouaddou, entraîneur du club, se sont réunis, ces derniers jours, pour apaiser les tensions et discuter des récents événements qui ont secoué l’équipe.

Le MCO occupe la dernière place du classement du championnat national avec 1 seul point au compteur (1 nul et 4 défaites). Consterné par l’état de l’équipe, Ouaddou a réitéré son souhait de rester en poste.

Houar a alors proposé de modifier certains points dans le contrat, il contient de nouveaux objectifs et s’il ne sont pas atteints, il devient nul. Ouaddou a refusé et s’est accroché au contrat de 4 ans qu’il a signé, il y a deux mois. Il s’est dit prêt à rendre des comptes en temps voulu.

L’ancien international est surpris qu’on veuille le tenir responsable de l’état actuel de l’équipe alors qu’il estime ne pas avoir eu sa chance, que de nombreux joueurs ne sont pas aptes et que certains n’ont pas été payés depuis leur arrivée.

Pour rappel, le divorce entre le Mouloudia d’Oujda et Abdeslam Ouaddou risque de coûter trop cher au club de l’Oriental. Et pour cause: le MCO devra verser pas moins de 9,6 millions de dirhams au jeune entraîneur en cas de rupture unilatérale du contrat.

Par Khalil Abou Khalil
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous