Filinfo

Foot

Botola: la mauvaise ou non-utilisation de la VAR est la pire erreur arbitrale

© Copyright : DR
Kiosque360. Bien que la technique de l’arbitrage par vidéo existe depuis bientôt deux ans au Maroc, les erreurs arbitrales continuent de fausser certains matchs de la Botola. Une demi-douzaine d’erreurs d’arbitrage flagrantes ont eu lieu cette semaine, malgré la VAR.
A
A

On se souvient tous du coup de gueule lancé par Nordine Amrabat après la rencontre entre le Maroc et l’Espagne lors de la Coupe du monde 2018, lorsqu’il avait crié "VAR is bullshit" (La VAR c’est de la m…), critiquant ainsi les nombreuses erreurs arbitrales dont a été victime l’équipe du Maroc. Ce cri d’alarme aurait également pu être entonné cette semain en Botola, qui a été le théâtre d’une multitude d’erreurs arbitrales malgré l’existence de la VAR, rapprote le quotidien Assabah dans un éditorial de son édition du weekend des 5 et 6 juin.

Tout d’abord lors du match entre le Raja et le Rapide Oued Zem, ce jeudi 3 juin, une erreur monumentale de l’arbitre a entaché le match lorsqu’il a accordé un penalty imaginaire à Soufiane Rahimi. Les responsables de la VAR n’ont même pas daigné recourir à la technique, suscitant l’incompréhension des joueurs et des téléspectateurs de la rencontre. La VAR n’est également pas intervenue lorsque l’attaquant du RCOZ, Ayoub Taleb, sanctionné d'un carton jaune, a asséné un présumé coup de coude à un joueur du Raja.

Parfois, les responsables de la VAR ont fait du zèle lorsqu’ils ont utilisé la technique pour confirmer un hors-jeu évident ou des fautes que l’arbitre central et celui de touche auraient pu aisément déceler.

Même constat lors du match entre le WAC et Berrechid, le même jour. La VAR n’a encore une fois rien vu lorsque Abdessamad Niani a agressé le défenseur du Wydad Cheikh Comara, ou lorsque le WAC pouvait bénéficier à deux reprises d'un penalty. Une série d’erreurs qui a poussé l’éditorialiste d’Assabah à appeler à revoir de fond en comble la formation des arbitres en matière d’utilisation de la VAR.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous