Filinfo

Foot

A cause du Covid-19, Vahid pourrait recourir aux Botolistes

Vahid et les Lions de l'Atlas lors d'un précédent rassemblement. © Copyright : DR
Kiosque360. Le nombre des joueurs locaux sur la liste de Vahid Halilhodzic sera l’un des plus importants jamais enregistré. Un surnombre boosté par la pandémie de coronavirus.
A
A

La crise sanitaire causée par le Covid-19 peut aussi être synonyme de bonne nouvelle pour quelques-uns. C'est le cas pour les Botolistes, qui voient grandir leurs chances de figurer sur la prochaine liste finale du sélectionneur Vahid Halilhodzic.

Selon le quotidien Al Massae daté du 22 septembre, ils seront 13 à être cochés sur la liste préliminaire pour le prochain rassemblement de l’équipe nationale à la veille des deux prochains matchs amicaux prévus en octobre contre le Sénégal et la RD. Congo. 

Les clubs les plus représentés seront le Wydad, le Raja et le Hassania d’Agadir. Et s’ils sont plus nombreux sur cette première liste préliminaire post-confinement c’est parce que Vahid Halilhodzic craint que les internationaux qui évoluent en Europe ne puissent pas se présenter à cause des différentes restrictions liées à l’actuelle crise sanitaire.

Il y a aussi la possibilité que quelques-uns soient contaminés par le virus ou bien que les clubs refusent de laisser partir leurs joueurs par peur de contamination qui sera synonyme d’une longue indisponibilité. Les clubs ne seront d’ailleurs pas sanctionnés s’ils font ce choix parce que les amicaux du mois d’octobre ne sont pas considérés comme importants mais facultatifs. 

La FRMF essaie de son côté de rassurer les formations européennes quant au déroulement du rassemblement qui respectera l’ensemble des mesures imposées par les autorités sanitaires pour éviter toute contamination. 

 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous