Filinfo

Foot

CHAN: Les Lions de l'Atlas partent à la défense de leur titre

© Copyright : DR
La sélection nationale des joueurs locaux, qui prendra part à Douala à la 6e édition du Championnat d'Afrique des Nations (Cameroun-2021), nourrit de grandes ambitions afin de conserver son titre décroché lors de la précédente édition disputée en 2018 au Maroc.
A
A

Gonflés à bloc pour leur quatrième participation dans le CHAN, les Lions de l'Atlas disputeront ce tournoi, qui a débuté samedi, avec la ferme volonté de confirmer leur statut de favoris et défendre leur titre remporté à domicile sous la houlette de Jamal Sellami après avoir signé un excellent parcours.

Pour ce faire, le sélectionneur national, Houssine Ammouta, qui se fixe l'objectif de réitérer la prouesse de 2018, s'appuie sur une équipe composée de jeunes joueurs qui participeront à la compétition pour la première fois, ainsi que des joueurs ayant engrangé de l'expérience dans les compétitions africaines avec leurs clubs, issus notamment de la Renaissance de Berkane (RSB), vainqueur de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), du Wydad et du Raja de Casablanca.

Avec l’objectif de livrer une bonne performance lors de cette compétition, l'équipe nationale a effectué plusieurs galops d'entraînements, ponctués par des matchs amicaux, dont le dernier était face à la Guinée (victoire 1-0 pour les Lions de l'Atlas).

À lire aussi: Vahid charge Hadji de superviser les Locaux durant le CHAN

Toujours dans le cadre de sa préparation, l'équipe marocaine s'était imposée face au Mali (1-0) et face au Niger (2-0), alors que la Fédération royale marocaine de football avait annulé un stage de préparation à l'étranger, compte tenu de la situation sanitaire observée dans de nombreux pays du monde en raison de la pandémie du coronavirus.

D'après les observateurs sportifs, l'équipe nationale n'aura aucune peine à sortir des poules et se frayer un chemin vers le sacre pour la deuxième fois consécutive, d'autant plus que deux de ses adversaires dans le groupe C (Rwanda et Ouganda) n'ont jamais réussi à surmonter le premier tour lors des précédentes éditions, tandis que le Togo est un novice du tournoi.

Le site officiel de la CAF a également classé l'équipe nationale parmi les favoris pour décrocher le titre, affirmant que "l'expérience dont disposent les joueurs de l'équipe fait d'eux des favoris pour le titre".

Selon le sélectionneur national, "l'objectif lors de la participation au CHAN est de conserver le titre, bien que les conditions de préparation n'aient pas été à la hauteur de nos attentes en raison de la crise sanitaire, outre l'absence des joueurs du Wydad, du Raja et du RSB de la plupart des stages en raison de leur engagement dans les compétitions africaines".

Blessés, les deux stars de la ligne offensive marocaine, Abdelilah El Hafidi et Adam Nafati, seront absents lors du match face au Togo lundi mais devraient être prêts pour la deuxième journée face au Rwanda, a confié le technicien marocain.

Cette édition reportée du CHAN semble être à la portée de certaines équipes qui avaient été précédemment couronnées, à l'instar de la Tunisie en 2011, qui participera pour la troisième fois, et de la République démocratique du Congo (RDC), qui a remporté le titre à deux reprises en 2009 et 2016, et qui disputera son cinquième championnat.

À lire aussi: CHAN 2021: les Locaux s'adaptent au climat équatorial du Cameroun

La RDC a, d'ailleurs, eu l’honneur de soulever le premier trophée de ce tournoi en prenant le dessus sur le Ghana en finale en Côte d’Ivoire (2009), avec la participation de huit équipes seulement. Pour cette première édition, la sélection marocaine, alors entraînée par feu Abdellah Blinda, n'a pas réussi à décrocher son ticket pour la phase finale, après avoir été évincée dès le tour préliminaire par la Libye, après une cuisante défaite 3-0. L'édition de 2011, organisée au Soudan avec 16 équipes cette fois, s’est également déroulée en l'absence de la sélection marocaine, dirigée à l’époque par Mustapha El Haddaoui, et qui a été éliminée par la Tunisie suite à son nul (2-2) en match retour au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca. Au match aller, les deux sélections s'étaient neutralisées (1-1) au stade olympique de Sousse.

En 2014, le Maroc s’est qualifié pour la première fois à la phase finale du CHAN, tenue en Afrique du Sud au lieu de la Libye, qui s’est désistée. Menés par le sélectionneur national Hassan Benabicha, les Lions de l'Atlas ont vu leur parcours s’arrêter en quart de finale face au Nigeria, après leur défaite (4-3) au terme des prolongations.

Lors de cette édition, la sélection libyenne a été sacrée championne après avoir battu le Ghana en finale au terme de la séance des tirs au but (4-3).

Lors de l’édition 2016 organisée au Rwanda, les hommes de M'hamed Fakher, qui n’ont pas pu dépasser le premier tour de la compétition, se contentant de la troisième place derrière la Côte d'Ivoire et le pays hôte, ont signé un nouvel échec pour le football marocain.

Ayant atteint la phase finale de la compétition après avoir éliminé l'Algérie (3-0) au stade municipal de Berkane, lors du dernier tour des éliminatoires, la sélection nationale fera son entrée en lice lundi face au Togo, avant d'affronter le Rwanda le 22 janvier et disputer son troisième match face à l'Ouganda le 26 du même mois.

Par Le360 (avec MAP)
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous