Filinfo

Foot

Des clubs de l'Oriental menacent de ne pas jouer la saison prochaine

© Copyright : DR
Kiosque360. Plusieurs clubs des divisions inférieures de l’Oriental ont menacé la Ligue régionale de ne pas prendre part à la nouvelle saison. Et pour cause, ladite ligue les a informés le 14 octobre de la fin de la saison 2019-2020, alors qu'il reste encore six matchs à disputer. Les détails.
A
A

Les clubs de l'Oriental se sont révoltés contre la Ligue régionale et menacé de ne pas prendre part à la saison 2020-2021. En cause, une décision de ladite ligue de ne pas permettre à ces clubs de poursuivre les matchs de la saison 2019-2020 en raison des effets de l'épidémie du Covid-19, informe le quotidien Al Massae du 6 novembre.

Ces clubs reprochent à leur ligue de ne pas les autoriser à disputer 6 matchs qui restaient à jouer de la saison qui vient de s’écouler, ce qui a privé plusieurs clubs qui occupaient la deuxième place d’accéder à la division supérieure alors qu’un nombre très faible de points les sépare de la place du leader et pouvaient donc saisir leurs chances s’ils avaient pu finir la saison. 

Pour absorber la colère de ces clubs qui occupent la deuxième place des groupes, le président de la Ligue de l’Oriental, Jamal El Akouachi a organisé une rencontre le 15 octobre pour écouter leurs doléances, surtout qu'ils avaient prévu d'organiser un sit-in devant le siège de ladite ligue.
 
Selon les sources d’Al Massae, les représentants de ces clubs n’ont pas décoléré après cette réunion. En effet, aucun accord qui satisfait les deux parties n’a été trouvé, puisque la ligue a refusé aux clubs en haut du classement de jouer des matchs barrages et la région ne peut pas compter plus que 16 clubs. De ce fait, seuls les clubs qui occupaient la première place avant la suspension de la saison passent en division supérieure. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous