Filinfo

Foot

Divorce en vue entre Boutaïb et le Zamalek

© Copyright : DR
Kiosque360. Même si son contrat court jusqu'à 2022, Khalid Boutaïb pourrait se voir débarquer dès cet été de l’effectif du Zamalek. Ce dernier juge insuffisantes les prestations du Lion de l’Atlas. Reste à régler les détails financiers de ce divorce.
A
A

Rien ne va plus entre l’international marocain Khalid Boutaïb et le club égyptien du Zamalek. Pour preuve, le nom du joueur a magiquement sauté de la liste de l’effectif qui participera aux compétitions africaines la saison prochaine. 

Pire, le Zamalek n'est plus convaincu des prestations du Marocain et serait en négociation avec son agent pour obtenir son départ avant la fin du mercato d’été, rapporte le quotidien Al Akhbar du 2 août.

Mais la décision du Zamalek est plutôt motivée par des raisons financières, puisque le club souhaite le départ de Boutaïb vers un club du Golfe afin d’encaisser le cash nécessaire dans le but d’amortir les recrutements massifs consentis par le club.

Boutaïb a fait savoir par l’intermédiaire de son agent qu’en cas de départ, il souhaite avoir la totalité des dédommagements résultant de la valeur de son contrat qui ne prend fin qu’en 2022. Sur un plan purement sportif, Boutaib a livré une saison très moyenne et souffert de plusieurs blessures.

Retenu dans la liste finale d’Hervé Renard pour participer à la CAN 2019, l’international marocain n’a pas pu participer à la compétition en raison de sa blessure, se contentant de jouer quelques minutes lors du premier match contre la Namibie.
                                                                              
Boutaib sera remplacé au Zamalek par deux autres Marocains: Mohamed Ounajem et Achraf Bencherki. Les deux anciens Wydadis ont été présentés ce mercredi au public cairote par le club de Mortada Mansour..

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous