Filinfo

Foot

Football féminin: la fédération enquête sur certains dépassements

Des joueuses du Difaa d'El Jadida. © Copyright : DR
Kiosque360. Contrats illégaux, salaires fictifs, déclaration de sureffectif, escroquerie... la fédération tente d’endiguer les pratiques qui menacent le décollage du football féminin au Maroc.
A
A

La présidente de l’équipe féminine de Chabab Tarrast, Jamila Bouamsa, ainsi que 11 cadres administratifs et une joueuse du Chabab Atlas Khenifra font l’objet d’une enquête de la Commission d’éthique de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). En cause, des soupçons d’escroquerie relatifs à des salaires fictifs, révèle le quotidien Assabah du 19 mai.

Les responsables du Chabab Atlas Khénifra ont été auditionnés suite à une plainte déposée par la présidente du club concernant la joueuse Soumia Barka, à qui on a fait signer un contrat sans sa présence et qui plus est n’a jamais disputé un match. Quant à la présidente de Chabab Tarrast, elle est entendue après une plainte de deux joueuses qui n’ont pas touché leurs salaires. 

La président du club de Khenifra a complété sa plainte avec un constat d’un huissier de justice, des enregistrements audios très compromettants, prouvant l’implication de plusieurs responsables dans des affaires d'escroqueries et de chantages. 

A en croire Assabah, la FRMF tente d’anticiper et éviter que le football féminin soit contaminé par les mauvaises pratiques structurelles et de gestion chaotique qui ont cours dans de nombreux clubs.

C’est dans ce sens que plusieurs enquêtes ont été diligentées auprès des clubs pour vérifier la légalité et la véracité des contrats des joueuses professionnelles. En effet, certains clubs évoluent avec 12 joueuses seulement, alors qu’ils ont validé 24 contrats en début de saison. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


1 commentaires /

  • macmomo
    Le 19 May. 2021 à 18h32

    le vol a l'etat pur , et ceci c'est dans TOUT les sports et secteurs , c'est une "mentalité" ,
    quand on profites pas des gens , on les voles .
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous