Filinfo

Foot

Fouzi Lekjaa à la FIFA et Patrice Motsepe à la tête de la CAF

Les 4 candidats à la présidence de la CAF (de gauche à droite): Patrice Motsepe (Afrique du Sud), Augustin Senghor (Sénégal), Ahmed Yahya (Mauritanie) et Jacques Anouma (Côte d’Ivoire). © Copyright : DR
Kiosque360. Un consensus a été trouvé entre les candidats à la présidence de la CAF. Il devrait être validé a la fin de cette semaine à Nouakchott, capitale mauritanienne, à l'occasion de la finale de la CAN U20, prévue le 6 mars courant.
A
A

C'est fini. Le suspense a pris fin concernant le nom du prochain président de la CAF, qui succédera à Ahmad Ahmad. Selon Al Ahdath Al Maghribia daté du 3 mars, un compromis a été trouvé ce lundi lors d’une réunion qui s’est tenue à Rabat, en présence de Fouzi Lekjaa.

Ainsi, il a été décidé de porter Patrice Motsepe, le candidat sud-africain, à la tête de l’instance dirigeante du football africain. Le Sénégalais Augustin Senghor sera son premier vice-président et le Mauritanien Ahmed ould Yahya, 2e vice-président. L’Ivoirien Jacques Anouma, lui, sera conseiller spécial du président, comme le précise Al Ahdath.

Patrice Motsepe a aussi obtenu l’aval de la FIFA en la personne de son président, qui espère que la CAF soit dirigée par une personnalité qui n’a pas été impliquée dans l’équipe dirigée par Ahmad Ahmad. Selon Gianni Infantino, un tel profil permettra à la CAF d’attirer de nouveaux sponsors et fera oublier l’image écorchée qu’a laissé le malgache. 

Le quotidien précise par ailleurs que les autres candidats, Augustin Senghor du Sénégal et Jacques Anouma de la Côte d’Ivoire, sont tous rentrés chez eux pour discuter du compromis trouvé à Rabat avec les dirigeants locaux. Mais les quatre concurrents se sont donné rendez-à l’occasion de la finale de la CAN U20, en Mauritanie, pour prendre une décision. Pour rappel, l’élection du prochain homme fort de la CAF est prévue le 12 mars courant à Rabat. 

Par ailleurs, il semble que Fouzi Lekjaa, président de la FRMF, s’approche de plus en plus de son objectif. Le Marocain aura certainement, selon le journal, un siège au Conseil de la FIFA en compagnie de Hani Abourida. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


2 commentaires /

  • ABDELLATIF CHAHMI
    Le 03 Mar. 2021 à 10h35
    ENCORE UN COUP DE MAÎTRE DE LAKJAA , LA DIPLOMATIE MAROCAINE ,ELLE EST PAR TOUT ,EN POLITIQUE,EN SPORT,EN TOURISME , EN INDUSTRIE , EN HUMANITAIRE .....
    LE MAROC EST SUR TOUT LES FRONT.
  • adil
    Le 03 Mar. 2021 à 08h01
    tres bien; ca c'est la geopolitique appliquée au "soccer" football! Afrique du Sud prepare toi à changer d'avis concernant le dossier du sahara et ta attitude envers le Royaume du Maroc.
    Bravo Mr. Lekjaa et la diplomacie cherifienne toute entiere
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous