Filinfo

Foot

Gazon synthétique, chaleur, crises financières… un début de saison sous hautes tensions

© Copyright : DR
Kiosque360. La saison footballistique marocaine démarre ce mardi avec les seizièmes de finales de la Coupe du Trône. Entre les pelouses synthétiques, la chaleur et la situation financière des clubs, cette cuvée 2017-2018 s’annonce très épineuse.
A
A

Les supporters marocains l’attendent depuis des mois, ils en rêvent depuis des jours, jusqu’à croire qu’elle n’existerait plus. La saison footballistique Made in Morocco démarre ce mardi avec les matchs des seizièmes de finale de la Coupe du Trône.

Mais entre les équipe sans stades fixes, les pelouses synthétiques et les crises financières, cette cuvée 2017-2018 ne se lance pas dans les meilleurs conditions.

Le quotidien arabophone Assabah dans sa livraison du 22 août affirme que 8 matchs sur 16 se disputeront sur des terrains synthétiques. Si ce genre de pelouses a résolu les problèmes de plusieurs équipes marocaines, la chaleur et l’entretien de ces pelouses rendent la pratique difficile pour les joueurs qui risquent de se blesser.

Les clubs concernés sont l’OCPL qui accueille ce mardi à 17h le Chabab Kasba Tadla au stade Al Marsa dans les régions de Laâyoune, le Club Chabab Riadi Salmi qui reçoit le Youssoufia Berrechid au stade municipal de Had Soualem à 17h également, le Rapid Oued Zem qui reçoit à la même heure le Chabab Houara, le Raja Arfoud qui se déplace chez le Chabal Rif Al Hoceima mardi à 16,h le MAT qui accueille l’ASS à Assila à 17h, le DHJ qui ira défier la Renaissance Khemis Zemamra à 17h également et enfin le Stade marocain qui reçoit l’AS FAR.

La question des stades vient s’ajouter aux crises financières que traversent les clubs, tels le Raja, le KAC, le TAS, le MAT, le CRA.

Enfin Assabah a rappelé que plusieurs équipes sont contraintes de trouver des stades pour accueillir leurs rencontres à domicile.

Par Samir Hilmi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération


Chargement...

Chargement...

Retrouvez-nous