Filinfo

Foot

Ittihad de Tanger: dans l'enfer du dépistage du Covid-19 avec les joueurs

Les joueurs de l'Ittihad de Tanger ont subi des tests Covid-19 pour la troisième fois. © Copyright : DR
Kiosque360. Les joueurs de l’Ittihad de Tanger ont subi un véritable calvaire dans un hôpital de la ville où ils étaient partis pour effectuer le test du Covid-19. Voici le récit d’une journée en enfer.
A
A

C’est un véritable calvaire que les joueurs et le staff technique de l’Ittihad de Tanger ont vécu en début de ce weekend. A en croire les témoignages recueillis par le quotidien Assabah du lundi 10 août, les joueurs devaient effectuer le dépistage dans un hôpital de la ville avant de voir le rendez-vous qui leur a été fixé reporté pour le lendemain.

Selon le témoignage de l’un des joueurs, l’ensemble de l’effectif du club a été invité à effectuer les tests du Covid-19, mais il s’est retrouvé dans un hôpital bondé de personnes venues, elles aussi, faire les tests.

«Nous étions en tenue de sport, et nous avions dû attendre, pour certains dans la voiture, alors que d’autres étaient assis à même la terre, prenant leur mal en patience», témoigne un des joueurs.

En plus de la tension et la fatigue, la situation aurait pu déraper en raison de la présence de certains supporters sur les lieux. Ces derniers n’ont pas cessé de critiquer les joueurs, leur reprochant la mauvaise saison du club, ainsi que la possibilité du report de certains matchs, ce qui l’IRT à une relégation en D2, rapporte Assabah.

Toujours selon les propos recueillis par le quotidien arabophone, au moment du dépistage survenu après trois heures d’attente, en début de ce weekend, les joueurs ont été surpris par le traitement irrespectueux, voire désagréable de la part des infermières qui procédaient au dépistage.

Le quotidien Assabah précise que le nombre d’infections a atteint 23 ce dimanche 9 août au sein des joueurs et staff, et que la pression exercée sur les hôpitaux par le nombre incalculable de patients souffrant du Covid-19 était explosive.

Selon les règles instaurées par la fédération de football, les joueurs doivent subir des tests 72 heures avant de poursuivre les entraînements, et 48 heures avant de disputer un match de la Botola, sans oublier des tests effectués au hasard sur trois joueurs de chaque club.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous